Menu
Test dvd

Le Bon, la brute et le truand

DVD - Région 2
MGM
Parution : 7 / 6 / 2000

Image

Malheureusement non remasterisé, le DVD propose une copie qui ne sera pas du goût des plus pointilleux. Le master est en effet parasité par de multiples points blancs et scratches ici ou là sur la pellicule. Cependant, il est à noter que la beauté de la photographie nous est formidablement restituée par une colorimétrie parfaite : les images ne sont fades à aucuns moments et nous laissent tout le loisir d’admirer les paysages grandioses admirablement mis en valeur par Tonino Delli Colli malgré une définition parfois aléatoire. La compression d’honnête facture souffre pourtant de plusieurs approximations dans les scènes d’extérieurs notamment où les arrières plans apparaissent alors figés. On peut remarquer aussi de temps en temps dans les intérieurs sombres, quelques effets de brillance et des phénomènes de tremblement affectant quelques secondes de film.

Son

C’est une piste mono d’origine qui nous est proposée ici. A l’époque, les effets sonores étaient assez pauvres et les possesseurs de matériel sophistiqué n’auront pas le loisir de s’extasier avec ce film. Certains pourront même regretter que la musique de Morricone ne soit pas traitée tout le temps comme elle aurait mérité de l’être. Dans la scène du désert ou celle du camp de prisonniers, elle ‘accroche’ même beaucoup, ce qui peut être très déplaisant pour les oreilles les plus averties. Le DVD ne propose que la version française mais pour cette fois, nous ne nous en plaindrons pas, le film ayant été post synchronisé dans toutes les langues et Léone ayant lui-même choisies les voix et supervisés le doublage français absolument génial. Profitez en, c’est bien l’une des seules fois que nous ferons la louange d’une VF !!! Un seul pépin cependant à signaler ; un trou sonore d’une dizaine de secondes au début du chapitre 9 au moment ou Blondin devait prononcer cette phrase : "Et pourtant, avec le nombre de fois où je t’ai sauvé la vie"». Ce n’est pas ce petit 'bug' qui gâchera notre plaisir.

Suppléments

Le menu du DVD est très sympathique qui voit un lézard se balader sur l’écran tandis que la fumée d’un cigare apparaît soudain suivi peu après par la tête de Blondin.

En bonus nous est offerte la bande annonce originale américaine assez drôle et très bien montée qui a conservé ces couleurs éclatantes malgré les nombreuses imperfections de la pellicule.

Une sacrée aubaine pour le fan que la seconde rubrique puisqu’elle nous permet de découvrir 7 scènes inédites de 14 minutes au total dans leurs versions originales italiennes sous titrées en français. Présentées dans un master parfait et au bon format, c’est un véritable plaisir de les découvrir. Evidemment, elles ne manquent aucunement au film tel que nous le connaissons mais ne dépareillent pas non plus d’avec le reste ; espérons que pour une prochaine édition, elles soient intégrées au montage initial à moins qu’elles n’aient jamais été doublées en français ou en anglais ! Elles avaient été coupées à l’époque pour permettre un plus grand nombre de séances et ont été proposées au public français pas plus tard que cette année 2002 dans une copie toute neuve par les cinémas ‘Actions’.

Par Erick Maurel - le 20 décembre 2002