Menu
Test dvd

La Planète des singes

DVD - Région 2
FPE
Parution : 11 / 2 / 2004

Image

On ne peut que saluer le très impressionnant travail effectué sur l’image. Superbe définition, grand respect des couleurs d’origine, on ne déplore plus que de très rares défauts de pellicule, par ailleurs presque invisibles. La compression est tout à fait satisfaisante, et même les larges plans sur le ciel dans la première partie sont assez stables. On notera juste des fourmillements lors des plans incluant des mate paintings - le naufrage du vaisseau, la fameuse dernière image... Globalement, de l’excellent travail.

Son

Le remix de la piste originale en Dolby Digital 5.1 est assez décevant. Centré sur les enceintes avant, il manque quelque peu d’ampleur, on regrettera dont l’absence de la piste d’origine. Les mêmes reproches sont à adresser aux pistes françaises, dont les dialogues sont de plus parfois étouffés - la piste DTS apporte légèrement plus de dynamique aux passages musicaux, mais rien de flagrant.

Suppléments

Disque 1 : Commentaire audio de Jerry Goldsmith : le compositeur n’intervient que ponctuellement, mais ses propos sont intéressants. Il explique notamment les particularités de sa superbe partition et de son enregistrement, et revient en détails sur ses collaborations avec Franklin J. Schaffner. De cette piste émane une certaine nostalgie pour une forme de cinéma révolue.

Commentaire audio des acteurs Roddy McDowall, Nathalie Trundy et Kim Hunter et du chef maquilleur John Chambers : ce commentaire ressemble plutôt à des bribes d’interviews, sans correspondance avec les images montrées, en tout 25 mn de discussions éparpillées sur toute la durée du film. Etant donné que tous les propos des interviewés se retrouvent dans les bonus du 2ème disque, on peut aisément se passer de cette piste qui ne fait qu’occuper de la place inutilement.

Commentaire écrit : dû à la plume d’Eric Greene, auteur de l’ouvrage La Planète des Singes comme Mythe Américain, ce commentaire prend la forme de sous-titres apparaissant ponctuellement tout au long du film. Si de nombreuses informations sont également présentes dans les suppléments du second disque, cette piste offre néanmoins des précisions et des renseignements tout a fait intéressants.

Le DVD s’ouvre sur les bandes-annonces de La Ligue des Gentlemen Extraordinaires et Phone Game, mais fort heureusement on peut accéder directement au menu.

Disque 2 : L’interactivité est divisée en quatre sections :

1. A la Découverte de La Planète des Singes

Les Coulisses de La Planète des Singes - promo : la bande-annonce non sous-titrée du documentaire qui suit. D’un intérêt très limité.

Les Coulisses de La Planète des Singes : un excellent documentaire de 126 minutes, déjà présent sur le coffret réunissant les cinq films. Présenté par Roddy McDowall, ce film est divisé en deux parties. La première heure revient sur la genèse du projet, son tournage et son accueil, quand à la deuxième, elle est consacrée aux quatre suites ainsi qu’aux dérivés comme la série TV ou le dessin animé. Riche en images de tournages - souvent issues des films de Roddy McDowall -, sans langue de bois - la censure dont fut victime La Conquête de la Planète des Singes est ici clairement évoquée - et émaillé de très nombreuses interviews récentes de la plupart des participants, ce documentaire est un modèle du genre que les amateurs du film se doivent de visionner. Et il est toujours amusant d’entendre Richard D. Zanuck expliquer que la fin du premier opus n’est qu’un twist. Du coup, on comprend mieux certains aspects du remake de Tim Burton…

Essais de Maquillage avec Edward G. Robinson : datant de 1966, ce test a servi à vérifier la vraisemblance des maquillages simiesques à l’écran. D’une durée de 9 mn, il est basé sur l’un des scripts écrits par Rod Serling. Après un résumé en voix-off illustré par des dessins de pré-production, on assiste à un dialogue entre Heston et Robinson, ce dernier devant à l’origine tenir le rôle du Dr Zaius. Une curiosité donnant une idée de ce qu’aurait pu être le film.

Films de Roddy McDowall : l’acteur a réalisé plusieurs films amateurs durant le tournage. Il filme tout d’abord sa transformation en Cornelius sous les doigts de l’équipe de maquillage - document tout à fait impressionnant. Puis il nous montre les coulisses du tournage, illustrant des propos tenus ailleurs : on y voit par exemple les acteurs prendre leur repas face à un miroir afin de ne pas endommager leur maquillage complexe. Des documents bruts tout a fait intéressants.

Les Quotidiens et le Bêtisier : 20 mn de prises alternatives brutes muettes d’un intérêt relatif. On n’y trouve pas de bêtisier, mais on apprend néanmoins que les statues du Musée d’Histoire Naturelle sont des figurants, et non des mannequins.

La Planète des Singes (présentation NATO, 1967) : une bande-annonce d’une dizaine de minutes qui résume les deux premiers tiers du film, avant de se conclure par une présentation des acteurs par Charlton Heston.

Mini documentaire La Planète des Singes (1968) : une featurette promotionnelle centrée sur le travail des maquilleurs, illustrée également par des dessins de pré production.

Regards sur La Planète des Singes : cette featurette est pour ainsi dire une reprise du bonus précédent, complété par quelques images de tournage des suites et des interviews de Don Taylor et Roddy McDowall.

Don Taylor dirige Les Evadés de la Planète des Singes : environ huit minutes sur le tournage du troisième épisode. Une partie de ces images était déjà présentée dans le bonus précédent.

J. Lee Thompson dirige La Conquête de la Planète des Singes : où l’on voit des figurants enfiler des masques, et le réalisateur donner quelques indications, le tout durant 1 mn. On ne peut pas dire que cela soit très passionnant.

2. Publicité

Bandes-annonces originales : les bandes-annonces des cinq films, plus une pré bande-annonce du premier. Elles sont dans l’ensemble en bon état, présentées en 16/9 mais sans aucun sous-titre.

Revues : deux critiques d’époque sur le premier film, publiées par Hollywood Reporter et Life, en anglais sans sous-titre.

Affiches cinéma : une demi-douzaine d’affiches du premier opus de différents pays.

3. Galeries

Dessins originaux du costumier Morton Haack : une poignée de dessins préparatoires.

Galerie Photo : quelques photos de tournage et dessins de pré-production.

Ces documents sont malheureusement montrés dans des fenêtres un peu trop petites.

4. Le Phénomène Planète des Singes

Merchandising : une galerie montrant quelques poupées articulées inspirées par les personnages du film.

Collections : quelques objets, masques et costumes ayant servi lors du tournage.

Bonus caché : sur Menu Principal, bouger le curseur sur la droite, une silhouette apparaît en surbrillance. Appuyer sur OK : on peut alors visionner un court remake du premier film, sans doute une publicité, réalisé avec des figurines.

Sauf mention contraire, tous les bonus sont sous-titrés en français.

Menu musical et animé.

Les DVD sont présentés dans un boîtier amaray placé dans un fourreau. A noter qu’une fois de plus l’illustration de la jaquette en dévoile trop sur le film. Certes, La Planète des Singes est un classique, il faut pourtant songer que tout le monde ne l’a pas forcément déjà vu.

Les possesseurs du coffret regroupant les cinq films hésiteront sans doute à se procurer cette nouvelle édition, tant les nouveaux bonus ne justifient pas forcément un nouvel achat. Les autres pourront se laisser séduire par ce DVD d’un bon niveau technique assorti de son excellent documentaire rétrospectif.

Par Monsieur Hulot & Franck Suzanne - le 9 mars 2004