Menu
Test dvd

La Mouette

DVD - Région 2
Potemkine
Parution : 3 / 4 / 2012

Image

Si l'on peut se féliciter que Potemkine permette, avec ce DVD, la découverte d'un film aussi beau que rare, on regrettera en revanche que l'éditeur le présente dans une version manifestement non restaurée. La copie proposée souffre en effet de dégâts sans doute ponctuels mais bien visibles. On note aussi une instabilité des couleurs parfois marquée. Il est, enfin, dommage que le film - tourné en 2.35 - ne soit proposé qu'en 4/3. La puissance des effets visuels conçus par Youli Karassik s'en trouve, logiquement, amoindrie. Précisons cependant que ces défauts ne revêtent pas pour autant de caractère rédhibitoire - on note tout de même quelques beaux moments visuels - et ne doivent pas empêcher le cinéphile curieux de découvrir cette touchante transposition de La Mouette d’Anton Tchekhov.

Son

La bande-son s'avère, globalement, plus satisfaisante que l'image. Dialogues et musique sont pour l'essentiel clairement restitués. Mise à part, cependant, la séquence voyant Treplev et Nina se rencontrer pour la dernière fois. Tandis que les deux personnages s'entretiennent dans la chambre du jeune écrivain, les voix des personnages se trouvant dans la pièce attenante sont censées se faire entendre à l'arrière-plan. Or, les propos des personnages hors-champ sont alors quasiment inaudibles. Mais là encore, on ne saurait trop inviter à aller au-delà de ces quelques approximations techniques, heureusement limitées et n'empêchant finalement pas de goûter les attraits - certains - de La Mouette de Youli Karassik.

Suppléments

Un seul supplément est proposé. Il s'agit d'une intervention de la traductrice Maryline Fellous, à qui l'on doit notamment la publication en français d'ouvrages russes consacrés au cinéma soviétique. La spécialiste propose une synthèse claire et instructive aussi bien sur Youli Karassik - qu'elle présente avec franchise comme un artiste n'ayant jamais cherché à contester le système soviétique - que sur les principaux interprètes du film. Maryline Fellous rappelle ainsi que ces derniers ont été recrutés parmi la fine-fleur des comédiens soviétiques d'alors. S'ajoute à ces propos sur le film lui-même une présentation des principales thématiques de la pièce d'Anton Tchekhov dont le film est tiré. L'ensemble forme ainsi une bonne introduction à La Mouette de Youli Karassik.

Par Pierre Charrel - le 17 mai 2012

Partenariat