Menu
Test dvd

La Marseillaise

DVD - Région 2
Studio Canal
Parution : 27 / 5 / 2003

Image

Au début du film, un carton annonce une restauration de l'image, pourtant, en visionnant les premiers plans du film, les fanatiques du noir & blanc ultra-restauré feront sans doute un infarctus. Qu'on se rassure cependant, seules les douze premières minutes sont vraiment "datées" ou "abîmées" ; le reste est vraiment très convenable. Si l'on fait abstraction d'une quantité très raisonnable de points blancs, d'impuretés, de griffures et de fines lignes verticales noires ou blanches, les contrastes sont bons, la définition très satisfaisante (on signalera quand même quelques secondes moyennement définies voire carrément floues, notamment à 5'50-53, 36'43- 37'00, 1h42'31-36) et il n'y a pas de "mouvances".

Son

La version française est en mono de 1938. Sur les dialogues, on a les petites saturations et le petit grésillement habituels, mais c'est parfaitement audible. La musique, elle, a un tout petit peu moins de chance : parfois, on note quelques baisses de régime en décibels.

Suppléments

Le disque nous propose une section filmographies (Jean Renoir, Pierre Renoir, Lise Delamare, Edmond Ardisson, Andrex), une bande annonce en noir et blanc bien restaurée (6 minutes, sous la forme d'un entretien entre Jean Renoir et Pierre Tchernia), une section affiches et photos (cinq affiches et une quinzaine de photos), une scène coupée d'environ 2 minutes avec Louis Jouvet et Lise Delamare, bien datée et sous-titrée en russe, un documentaire de 30 minutes bien intéressant, signé Pierre François Glaymann ("Un certain regard sur la Marseillaise", le film y est dépeint comme l'écho du parcours d'un homme, d'une époque, d'un pays...).

Merci au Commissaire Juve pour son aimable collaboration concernant la partie technique.

Par Chérif Saïs - le 17 janvier 2004