Menu
Test dvd

La Grande évasion

DVD - Région 1
Warner
Parution : 4 / 11 / 2003

Image

Le film est proposé par Warner dans son format d’origine (1.37 : 1, 4/3) et bénéficie d’un master restauré. Quel en est le résultat ?

Côté définition, l’image est riche en détails et atteint un niveau très honorable. Que ce soit dans les plans rapprochés ou larges, aucun flou n’est à déplorer. La copie nettoyée ne présente que très peu de griffures ou points blancs et le travail, effectué par les techniciens Warner est une belle réussite de ce point de vue. Par contre, la compression nuit à la qualité de l’image tant dans la gestion des contrastes que dans la pixellisation de certains arrières plans. Attention cependant, le DVD présente évidemment certains défauts (beaucoup de bruit sur les gros plans, et une palette de gris délavée) mais dans l’ensemble ce n’est pas une catastrophe (on est bien loin du DVD honteux de L’inconnu du Nord Express chez le même éditeur !). Reste qu’après des éditions comme Aventures en Birmanie ou Scaramouche, l’éditeur nous avait habitué à un niveau de perfection difficile à oublier …

Son

L’unique piste sonore proposée est en mono anglais. D’un niveau très correct elle ne génère aucun souffle parasite et offre un rendu acceptable. Les sous-titres anglais, français ou espagnols sont quant à eux parfaitement intégrés et discrets.

Suppléments

Curtains for Roy Earle : The story of High Sierra (15’05) - Non sous-titré : Ce documentaire raconte de façon succincte la genèse du film par le biais d’interviews (Eric Lax l’auteur de la biographie "Bogart" et Joan Leslie notamment) et de documents issus des archives de la Warner (de nombreuses notes sont lues par une voix off). Riche en anecdotes ce bonus se concentre surtout sur la carrière de Bogart qui prit, avec High Sierra, un envol définitif. On y voit notamment de nombreuses photos des essais de l’acteur ainsi que quelques images de ses premiers films (The petrified forrest en particulier). Finalement, ce supplément n’apporte rien de bien extraordinaire à ceux qui ont lu la biographie de Bogey, mais il reste agréable à visionner, ne serait-ce que pour les quelques images délivrées et le plaisir nostalgique de revoir Joan Leslie.

Theatrical Trailer (2’38) - Non sous-titré : C’est ici la même bande annonce que celle proposée sur le DVD d’Aventures en Birmanie. Très abîmée, elle permet cependant de relativiser les défauts de l’image du film. C’est toujours ça !

Conclusion : on peut évidemment regretter que Warner n’ait pas proposé ce film avec une restauration à la hauteur d’Aventures en Birmanie ou autre Moonfleet. Le travail reste néanmoins respectable et ne doit en aucun cas nous faire oublier qu’en acquérant ce DVD, on tient un trésor du cinéma. Malheureusement trop méconnu en France, on a peu de chance de voir arriver ce Walsh dans une édition collector bénéficiant d’un nouveau master N’hésitez donc pas, ce film est un "must see".

Par François-Olivier Lefèvre - le 23 novembre 2003