Menu
Test dvd

La Dame du vendredi

DVD - Région 1
Gaumont Columbia Tristar
Parution : 21 / 11 / 2000

Image

Suite aux bruits qui couraient sur le DVD zone 2 édité puis retiré des ventes par Montparnasse (un mystère ??), nous pouvions avoir les plus grandes craintes concernant le master de ce film datant de 1940. Mais Columbia aime ses grands classiques et a particulièrement soigné cette édition. Le master est très propre et ne révèle quasiment aucune griffures ou autres scratchs. Le noir et blanc est parfaitement géré et offre des contrastes de bon niveau. On est encore loin de la palette de gris offerte par Sunset Boulevard mais ne boudons pas notre plaisir, cette image est amplement satisfaisante. L’immense majorité du film se déroulant en intérieur, il eut été étonnant d’observer une image bruitée. Ici ce n’est évidemment pas le cas et la compression paraît parfaite. Pour conclure sur cette image qui, rappelons-le, est au format respectée 1.37 : 1, nous ne pouvons qu’être satisfait du travail de restauration effectué par Columbia … De bonne augure pour l’édition de Only angels have wings !

Son

De ce côté il faut avouer que le film de Hawks n’est pas réputé pour sa bande son. En dehors d’une musique d’introduction et de conclusion pendant les génériques, le spectateur n’entendra que des dialogues et des bruitages. La bande son en mono mettra à l’épreuve de la réplique "mitraillette" votre enceinte centrale. Celle-ci, sollicitée comme rarement, met en avant une version originale claire et dynamique. C’était la moindre des choses pour un film si bavard.

Suppléments

Audio commentary by Todd McCarthy : Ce commentaire audio du grand spécialiste de Hawks est très intéressant. Au-delà d’y raconter quelques anecdotes entendues des milliers de fois, McCarthy s’applique ici à mettre en relation chacune de ses interventions à propos des images qui défilent avec la filmographie de Hawks. Encore une fois les lecteurs du livre Hawks par McCarthy y retrouveront la passion de son auteur. Notons que ce commentaire audio n’est pas sous-titré. Mais, à l’instar de son idole, McCarthy a plutôt tendance à parler lentement ce qui rend ses commentaires très faciles à comprendre.


4 exclusives featurettes : cette section de la partie bonus du DVD contient 4 documentaires (en anglais mais sans sous-titres) durant environ 3 minutes chacun. En voici les spécifications :

1. Cary Grant : Making headlines
Portrait de Grant dont on rappelle que c’est la troisième collaboration avec Hawks. La voix off nous explique combien Grant à jouer un rôle important sur le plateau pour y créer une ambiance de travail à la fois sérieuse et décontractée.

2. Rosalind Russell : The inside scoop
Ces quelques minutes d’images et de commentaires nous permettent de découvrir cette actrice de grand talent dont Hollywood et Broadway raffolaient à partir de 1940. Le documentaire rappelle également l’anecdote de la rencontre entre Hawks et Russell.

3. Howard Hawks : reporter’s notebook
Ce portrait rapide de Hawks qui offre quelques images du réalisateur au travail fait un rapide panorama de sa carrière. Pour étayer ces images, Todd McCarthy intervient en parlant du tournage et de la genèse de His girl Friday.

4. The funny pages
A travers ce court reportage, on retrace l’histoire de l’écriture du film : la version originale (The front page), la première adaptation puis celle de Hawks où l’anecdote de la transformation d’Hildy en femme est rappelée par la voix off.

Notons que ces quatre courts documentaires ne sont pas sous-titrés. Néanmoins ils sont faciles à comprendre et bien que n’apportant que peu d’enseignements à ceux qui ont lu la biographie signée McCarthy, ils permettent de poser les yeux sur des images d’archives pleines de charme et de nostalgie.

Filmographie : assez classiques ces filmographies des comédiens et du réalisateur sont très sélectives. Elles ont chacune le mérite d’être agrémentées d’une courte biographie de l’artiste.

Bandes annonces : Columbia propose ici des bandes annonces de quatre films : Born Yesterday, It happenned one night, Pal Joey et His girl Friday. L’état de l’image de ce dernier met en valeur le travail de restauration réalisé pour le DVD !

Vintage advertising : Il s’agit ici d’une galerie d’affiches du film. Sympathique pour qui aime ces affiches américaines pleines de couleurs des années quarante.

Par François-Olivier Lefèvre - le 15 mars 2003

Partenariat