Menu
Test dvd

La Chevauchée fantastique

DVD - Région 1
Warner
Parution : 6 / 6 / 2006

Image

Un contraste et une définition corrects, même en projection, ne peuvent racheter l’état de la copie présentée. S’il y a eu restauration, elle n’a pu être que sommaire, tant l’image est couverte de rayures et de griffures. L’ensemble est regardable, mais décevant compte tenu du soin que Warner apporte d’habitude à l’édition de son catalogue ; et ça devient incompréhensible si l’on regarde comment Fox a traité d’autres Ford de la même époque. Une grosse déception.

Son

A côté de l’image, le son apparaît bien correct, le mono d’origine est clair, sans trop de souffle, et ne sature guère.

Suppléments

Disque 1 :

- Commentaire audio : auteur de Print the Legend : the Life and Times of John Ford, Scott Eyman se livre ici à un commentaire didactique apportant de nombreux éclairages intéressants sur l’oeuvre. Son anglais est clair et se suit sans trop de difficultés.

- Theatrical trailer – 3 mn 29 : bande-annonce d’époque présentée dans un état médiocre.

Disque 2 :

- John Ford & John Wayne : the Filmaker and the Legend – 83mn 51 : ce solide documentaire tire de la série American Masters et narré par Sydney Pollack retrace la carrière commune des deux homes au travers des quatorze films qu’ils ont tourné ensemble – certains sont néanmoins suggérés, et le film se concentre sur des oeuvres telles que Stagecoach, She Wore a Yellow Ribbon, La Prisonnière du Désert et L’Homme qui tua Liberty Valance. Parmi les intervenants, on retrouve des cinéastes habitués de l’exercice comme Martin Scorsese, Peter Bogdanovich et John Milius, mais aussi des biographes de Ford comme Scott Eyman, Joseph McBride et Tag Galagher, des collaborateurs tels Harry Carey ou Andrew McLaglen, le critique Richard Schickel, et enfin deux descendants, Dan Ford Patrick Wayne, respectivement petit-fils et fils du cinéaste et de l’acteur. Le film est riche en photos d’archives et images rares – on voit même un extrait d’un muet de Francis Ford -, et couvre tous les aspects de leur relation, sans omettre leurs différences en matière de politiques ou leurs rapports complexes à la guerre. Un supplément tout à fait recommandable.

- Stagecoach : a Story of Redemption – 30 mn 26 : on peine à imaginer aujourd’hui à quel point Stagecoach fut difficile à monter, et pourtant… Ce documentaire retrace l’odyssée du tournage d’un film qui posa de nombreux problèmes de production et de casting – nul ne voulait donner un rôle aussi important à un débutant de 31 ans nommé John Wayne. Tous les intervenants s’accordent à considérer Stagecoach comme le début de la maturité dans l’œuvre de Ford. Un documentaire assez instructif.

- 5/4/1946 Academy Award Theatre Broadcast – 28 mn 19 : il vous faudra tender l’oreille si vous souhaitez suivre cette retransmission, tant le son est étouffé ; un document uniquement audio à réserver aux amateurs acharnés.

Aucun de ces suppléments n’est sous-titré.

Test technique du zone 1 de Franck Suzanne.

Par Franck Suzanne - le 20 novembre 2003