Menu
Test dvd

La Belle meunière

DVD - Région 2
La Compagnie méditerranéenne de Films
Parution : 28 / 11 / 2008

Image

La Belle Meunière a été retranscrit en Eastmancolor par les Archives françaises du Film en 1985 et c’est cette version que nous propose ici la Compagnie Méditerranéenne de film. L’image est dans l’ensemble assez abîmée, mais la restauration est parvenue à gommer les défauts de pellicule les plus gênants. On constate quelques tremblements, des rayures verticales, des tâches et des griffures, mais ces défauts se concentrent essentiellement au début du film. C’est aussi sur ce début que l’on constate un grain important, l’image étant plus lissée par la suite. La couleur est également bien plus satisfaisante au fur et à mesure que le film avance, comme s’il avait été filmé dans un ordre quasi chronologique, la technique s’améliorant de prise en prise. Au début, certaines scènes sont catastrophiques : l’image se dédouble, les couleurs se parasitent, tout en noyé dans le flou. Puis, il y a de beaux effets qui apparaissent, surtout dans les tons bleutés (certes, un troupeau de chèvre bleues ça fait un peu bizarre...). Le procédé Rouxcolor montre dans ces passages une qualité certaine, pas forcément réaliste mais donnant plutôt penser à des enluminures.

Son

La bande sonore, bien qu’abîmée, est tout à fait audible. Les lieder sont bien mis en avant, avec un son certes bruité mais qui reste clair. Certains dialogues sont plus étouffés, quelques vrombissements sont parfois perceptibles, mais dans l’ensemble le tout reste très correct.

Suppléments

Galerie photos : 22 photographies comprenant des reproductions du scénario illustré, des affiches, des photos d’exploitation et de tournage.
Marcel Pagnol : Biographie, Bibliographie et Filmographie
Cahier de manuscrits : deux pages manuscrites de Pagnol.
Filmographies de Tino Rossi, Jacqueline Pagnol et Raoul Marco
Cahier Critique : deux critiques parues dans La Marseillaise et Filmagazine
Archive audio (2mn10) : petit discours d’introduction au film présentant le Rouxcolor comme le premier procédé couleur français et comme le seul procédé chimique existant.
Par Olivier Bitoun - le 28 novembre 2008