Menu
Test dvd

L'Attaque de Fort Douglas

DVD - Région 2
Artus
Parution : 2 / 4 / 2013

Image

La copie proposée fait son âge avec sa multitude de griffures, de brûlures et de points blancs. Une impression de saccades, de flou constant, une définition assez faible et une compression pas non plus au top font que les plus ou moins pointilleux d'entre nous jetteront vite l'éponge. Cependant, puisqu'ils sont maintenant prévenus, cela pourra sembler aux moins exigeants tout à fait regardable, d'autant plus que les couleurs, totalement saturées et irréalistes, restent éclatantes.

Son

Si la version française souffre d'un sifflement parfois strident et d'une impression de résonance insupportable, la version originale s'en sort plutôt bien malgré la présence de souffle. A signaler, pour les parfaits anglophiles, qu'ils auront la possibilité de visionner le film en anglais sans les sous-titres.

Suppléments

Le principal supplément de ce DVD est une présentation du film de plus de 3/4 d'heure par Georges Ramaïolli, bien connu des forumeurs du site westernmovie pour faire partie de ses membres les plus intéressants. Connaissant le sujet sur le bout des ongles, il nous en apprend beaucoup sur les tribus indiennes de l'Est, leurs histoires et leurs coutumes. Il nous présente ensuite le film en long, en large et en travers, en en profitant pour nous parler de tous les participants, que ce soient les scénaristes, le cinéaste et les comédiens. L'ensemble est peut-être un peu long mais saluons les connaissances encyclopédiques d'un intervenant qui nous change des habituels Patrick Brion et Bertrand Tavernier. Pour un tel film, il n'y avait pas besoin d'analyse poussée, d'où cette multitude d'anecdotes sur les participants au film. En plus de cette copieuse intervention, nous trouvons également un diaporama ainsi que les bandes-annonces de Fort Invincible et surtout d'un autre western sorti en même temps que L'Attaque de Fort Douglas mais d'une toute autre trempe, le superbe et attachant Fier rebelle de Michael Curtiz avec Alan Ladd et Olivia de Havilland - dont je viendrai vous parler longuement plus tard, il mérite vraiment le détour. Merci à Artus pour la sortie de ces raretés dont certaines se doivent d'être découvertes ou redécouvertes.

Par Erick Maurel - le 15 mars 2013