Menu
Test dvd

Kagemusha, l'ombre du guerrier

DVD - Région 1
Criterion
Parution : 29 / 3 / 2005

Image

Images parfaitement définies préservant un certain grain naturel. Les couleurs sont superbes. Pas de problème de compression à signaler. A noter que Criterion offre ici la version longue du film d’une durée de 180 minutes.

Son

Stéréo d’origine sans défauts notables.

Suppléments

- Commentaire audio de Stephen Prince (VOanglaise non sous-titrée): Passionnant de bout en bout, Prince décortique la mise en scène, s’attarde sur l’utilisation des couleurs et leur symbolique et livre une quantité impressionnante d’informations en flot ininterrompu sur les trois heures que durent le film. Un commentaire audio jamais ennuyeux, parsemé de petites anecdotes relativement facile à suivre pour qui a de bonnes notions d’anglais (Prince articule bien).

- Lucas, Coppola et Kurosawa (19 min) (VOanglaise non sous-titrée) : Coppola et Lucas reviennent sur leur découverte et leur admiration pour Kurosawa. Evoquent leur première rencontre et les difficultés qu’avait le maître à monter son film, la dépression de celui-ci notamment après sa défection sur le tournage de Tora ! Tora ! Tora !, puis parlent de leur rôle dans la production de Kagemusha.

- Akira Kurosawa : It’s wonderful to create (VO japonaise sous-titrée anglais): Documentaire de 41 minutes de la série des Toho Masterworks constitué de multiples interviews des différents artistes ayant participé au film, de documents d’époque.... On y revient notamment sur la fameuse "affaire" Shintaro Katsu au travers d’une interview du maître… Nakadai s’y explique longuement et avec humour comme à son habitude. Un documentaire complet.

- Image : Kurosawa’s Continuity (43 min VOst anglais): Assurément le bonus le plus précieux de l’édition. Kurosawa ayant entièrement "peint" son film, pensant ne jamais pouvoir le filmer, c’est à une véritable reconstitution du film au travers de ces storyboards/peintures que l’on assiste avec ce document. Les dialogues ayant été insérés sur le diaporama, on suit l’évolution du film tel que Kurosawa l’avait conçu dans sa tête. Il est impressionnant de voir à quel point ces peintures se rapprochent du film fini.

- A series of Suntory Whiskey commercials made on the set of Kagemusha : Série de pubs pour du Whisky japonais réalisées sur le tournage de Kagemusha. Amusant.



- Galerie : Complément parfait du document Image : Kurosawa’s Continuity, ce diaporama permet de mettre en parallèle les peintures du maître avec leur incarnation à l’écran.

Et un superbe livret de 48 pages reprenant des repoductions de certaines peintures préparatoires du maître, un essai intéressant et analytique de Peter Grilli, une interview de Kurosawa datant de 1981 et des notes biographiques de Donald Richie.

Par Christophe Buchet - le 26 novembre 2006

Partenariat