Menu
Test dvd

Etudes sur Paris

DVD - Région 2
Carlotta
Parution : 10 / 10 / 2012

Image

La copie utilisée pour cette édition DVD est issue d'une restauration photochimique réalisée par les Archives Françaises du Film - CNC en 1993. Elle a été numérisée puis restaurée en 2012 par le laboratoire l’Immagine Ritrovata de la Cinémathèque de Bologne. Le film complet a été reconstitué à partir du négatif original nitrate non monté. Le tirage du nouveau contretype a été réalisé en se basant sur une copie d'époque incomplète et sur les notes d'André Sauvage. Ce travail de reconstitution et de restauration a été supervisé par Agnès Sauvage.

Le résultat est tout simplement fabuleux, inespéré pour un film invisible datant de 1927. Le master est d'une incroyable propreté et il est accompagné d'un transfert numérique très soigné. Que ce soit au niveau des contrastes, de la définition, du respect du grain de la pellicule, tout a été mis en oeuvre pour que le film de Sauvage retrouve une nouvelle jeunesse.

Son

Le film est muet mais deux accompagnements musicaux en stéréo sont proposés, l'un réalisé par le Quatuor Prima Vista, l'autre par le DJ Jeff Mills.

Le Quatuor à corde Prima Vista a donné plus de 800 concerts depuis sa création en 1997, s'illustrant aussi bien dans la musique classique que dans la création contemporaine, explorant toutes sortes de territoires et de styles musicaux. Cette volonté de multiplier les expériences les a amenés à se tourner vers les cinés concerts à partir de 1999.

Jeff Mills est l'un des piliers de la scène électro. Après s'être illustré en tant que DJ (notamment au sein du collectif Underground Resistance) et producteur (à travers le label Axis records qu'il fonde en 1992), il s'intéresse au début des années 2000 à l'accompagnement musical de films comme Metropolis, Les Trois âges ou encore Le Voyage fantastique.

Suppléments

Outre Etudes sur Paris, le DVD édité par Carlotta permet de découvrir cinq autres films ou fragments de films :
- La Traversée du Grépon (1923, 7 min - rushes) : film pionnier du documentaire où André Sauvage suit l'escalade de l'Aiguille du Grépon dans les Alpes.
- Edouard Goerg à Cely (1926, 15 min) : une petite fiction imaginée par André Sauvage alors qu'il rend visite au peintre et graveur Edouard Goerg.
- Portrait de la Grèce (1927, 30 min) : un montage de séquences d'un film disparu.
- Pivoine déménage (1930, 17 min - avec Michel Simon, Line Noro et René Lefebvre). Une courte fiction dans laquelle Michel Simon incarne Pivoine, un clochard qui vit sur les Quais de Notre-Dame et qui décide de fuir les brimades d'enfants et les insultes des passants en déménageant. On trouve en bonus du bonus une minute d'essais sonores effectués par André Sauvage qui lit un règlement sur les passages cloutés.
- Rue du Pré-aux-Clercs (1930, 3 min) : un film de famille avec les enfants Sauvage et l'ami Edouard Georg.

Le DVD est complété par un beau livret de 48 pages réalisé sous la direction d'Eric Leroy des Archives Françaises du Film et qui présente André Sauvage et son approche cinématographique.

Par Cindy Rabouan - le 16 octobre 2012