Menu
Test dvd

El Chuncho

DVD - Région 2
Wild Side
Parution : 5 / 6 / 2007

Image

Le film est ici restitué avec une qualité d'image plutôt correcte et propre. Tout au plus peut-on distinguer de temps à autre une très légère usure du temps de la copie et un grain de l'image un peu plus grossier notamment lors de scènes ajoutées pour cette version longue du film. L'ensemble se laisse regarder sans déplaisir. Notez que El Chuncho est, depuis, sorti en Blu-ray aux Etats-Unis ou en Espagne, dans une version restaurée.

Son

Trois langues sont proposées dans ce DVD : une version française, une version originale italienne et une version anglaise, toutes trois très correctes. Un sous-titrage en français est disponible pour les versions italiennes et anglaises. À noter toutefois que le film est proposé en version longue et certaines scènes de la version française, non doublées à l'époque ou au doublage perdu, sont présentées en VOSTF. Mais ces quelques passages sont de durée relativement courte. Pas de quoi décourager les réfractaires à la version originale.

Suppléments

El Chuncho, le western révolutionnaire (18 min)
Wild Side Vidéo et Fenêtre sur Prod nous proposent une interview de Lou Castel réalisée dans les années 90. L'acteur replace le film dans le contexte politique de l'époque, chargé de tensions. Il s'attarde un moment sur son passé de militant d'extrême gauche et sur ses choix de "rôles extrêmes". Il raconte la genèse du film qui n'était pas censé être réalisé par Damiano Damiani et aurait dû être davantage politisé et moins populaire. Le projet ayant évolué vers un film plus grand public, il explique qu'il faillit refuser le rôle puis accepta sur les conseils avisés de Marco Bellocchio. Il décrit ensuite sa collaboration avec Damiani, cinéaste très sympathique et attentif avec ses acteurs mais également très dirigiste. Il dépeint rapidement l'acteur Klaus Kinski comme un homme très isolé, très à l'écart, bien plus souvent en compagnie des Gitans que de l'équipe du film en dehors des prises. Il loue le jeu d'acteur de Gian Maria Volonté, qu'il admire mais qui émanait une grande tension. Il affirme que sans lui le film n'aurait pas été ce qu'il est. Il revient également sur leurs convictions politiques aussi proches que différentes, ainsi que sur la solidarité dont avait fait preuve Volonté lors de son expulsion d'Italie. Les années passant, il ne cache pas son affection pour le film, qu'il trouve très réussi, et pour son interprétation très juste dont il n'est visiblement pas peu fier. Dans l'ensemble, cet entretien avec Lou castel est très intéressant. Il ravira les amateurs du cinéma européen des années soixante.

Filmographie sélective
Il s'agit de filmographies succinctes de Damiano Damiani et des trois acteurs principaux : Gian Maria Volonté, Klaus Kinski et Lou Castel.

Par Freddy Dupont - le 14 avril 2020