Menu
Test dvd

Des trains étroitement surveillés

DVD - Région 2
Malavida
Parution : 10 / 12 / 2008

Image

Format 4/3 respecté. Le noir et blanc charbonneux qui ne contribue pas pour peu à la singularité du film est bien rendu. Il faut cependant reprocher un manque fréquent de piqué, quelques parasitages et un assombrissement fréquent de la copie. Ces griefs mis à part, elle peut prétendre à une définition correcte.

Son

Un mono d’époque sous-titrée. La piste sonore ne bénéficie pas d’un grand nettoyage, des souffles reviennent fréquemment en la faisant sonner quelque peu "vieilli". En revanche, les nuances et la précision du sound design élaboré par Menzel sont, eux, défendus à satisfaction.

Suppléments

Analyse par Romain le Vern (12 min)
Comme sur les autres titres tchèques de la collection Malavida, en un texte lu par Anne-Laure, Brénéol Romain le Vern décortique Des Trains étroitement surveillés dont il analyse, nombreux exemples à l’appui, le climat anxieux et érotique, rendu tant par un sens de la stylisation visuelle affirmé qu’un souci du détail (le paletot dégingandé), du fétiche (le crayon dans un corset), de la discrète accentuation (du climat sonore par exemple)... Son inventaire retranscrit au mieux l’atmosphère si particulière d’un titre simultanément triste et bien vivant.

Un livret est disponible, comprenant une biographie de Menzel, un extrait de son autobiographie, ainsi que des extraits de textes sur le renouveau tchèque dans les années 60 et le rapport de Hrabal à son jeune cinéma.

Par Jean-Gavril Sluka - le 10 novembre 2014