Menu
Test dvd

Cris et chuchotements - La Fontaine d'Arethuse

DVD - Région 2
Opening
Parution : 10 / 2 / 2004

Image

Le master est très propre. Le rendu des couleurs est satisfaisant, ainsi que les contrastes et la luminosité. La compression, elle, est très passable, des fourmillements étant sensibles sur les tons clairs, les peaux. Les contours ressortent assez mal lors des contre-jours. Il y a également un manque de définition sensible sur les visages.

Son

La piste originale a bénéficié d’une spatialisation Arkamys en 5.1. Le résultat vaut un bon "vieux mono des familles". Cette remarque mise à part, la piste est claire mais l’ensemble est quelque peu étouffé. Même ressenti sur la piste française qui, elle, demeure en 2.0.

Suppléments

Interview de Liv Ullman (5mn15). Suite de l’entretien de l’actrice disséminé sur les différentes éditions Opening. « C’est à vous de nous payer pour être restés jusqu’à la fin du film. » Voici comment fut reçu le film, nous raconte Liv Ullman, par les distributeurs américains lors des prévisionnements. L’actrice, malgré le ton du film, garde un souvenir ravi du tournage. Chaque soir, Bergman envoyait ses quatres actrices se coucher (« comme à l’internat »), mais dès qu’il avait le le dos tourné, elles se retrouvaient pour de longues nuits de discussions arrosées et de fou rires. Liv Ullman parle du rejet total de la méthode Stanislavski. Les quatre actrices s’amusent entre les prises, rient, et ne se fondent dans leur personnages que lorsque Bergman crie « on tourne ». Nul besoin d’habiter avec leurs rôles, elles les possédaient au plus profond d’elles-mêmes sans avoir à recourir aux méthodes de l’Actor’s Studio. C’est seulement quand la caméra tourne, quant la pellicule se déroule, que le film prend vie, se construit.

Le film est vendu en double programme avec La Fontaine d’Aréthuse.

Par Olivier Bitoun - le 21 octobre 2006

Partenariat