Menu
Test dvd

Assurance sur la mort

DVD - Région 2
Carlotta
Parution : 7 / 11 / 2006

Image

Pour nous proposer ce classique absolu, Carlotta est parti du master HD restauré par Universal ; l’image est globalement très satisfaisante : les poussières se font discrètes, la définition est bonne, et les contrastes excellents – regardez pour vous en persuader la lumière filtrée par les stores dans le salon de Barbara Stanwick. Ceux qui sont habitués à un rendu aseptisé tiqueront sans doute devant la granulation, légère mais présente, pour notre part nous préférons cette image charnue, très proche de celle vue en salle. On notera juste quelques très légères variations de la luminosité lors de certaines séquences sombres, mais rien qui vous empêchera d’apprécier ce chef d’œuvre à sa juste valeur. De l'excellent travail.

Son

Carlotta a retravaillé la piste mono d’origine présente sur le Zone 1 de Universal, et nous offre une piste de qualité, claire et sans souffle. Mais l’une des nouveautés de cette édition est la présence d’une piste DTS mono : si certains puristes pourront ricaner, ils feraient pourtant bien de se pencher sur cette option, qui pourrait les séduire ; en effet, si le souffle est légèrement plus présent, cette piste a une rendu plus chaud et dynamique, sans pour autant trahir le timbre original. On ne saurait donc trop vous conseiller d’opter pour le DTS si vous êtes équipé. L’éditeur a enfin retrouvé un doublage français d’origine, étouffé et crachotant ; mais qui songera à (re)voir ce film autrement qu’en version originale ?

Suppléments

Disque 1 :

- Commentaire audio : l’historien du cinéma Nick Redman interroge Lem Dobbs, co-scénariste de films noirs modernes tels que L’Anglais ou Dark City. Leur conversation revient sur la genèse du film, son contexte, et sur l’histoire du Film Noir en général. Si on retrouve bien évidemment des informations contenues dans les documentaires du second disque, ce commentaire n’en est pas moins passionnant.

- Bande-annonce – 2 mn 12 : dans un état moyen, cette bande-annonce originale vous donnera une idée du travail de restauration effectué.

Disque 2 :

- Double Indemnity version TV – 70 mn 48 : Carlotta nous propose de découvrir un téléfilm des années 70 adapté d’Assurance sur la Mort, témoin d’une époque où les studios recyclaient leurs classiques pour en faire des fictions télévisées : décalque de l’original, parfois au plan près, cette version platement filmée ne fait que réaffirmer, s’il en était encore besoin, la beauté formelle et la puissance de la mise en scène de l’œuvre de Billy Wilder. Un objet de curiosité, et surtout un intéressant élément de comparaison.

- Les Ombres du Suspense – 37 mn 56 : Ce documentaire, déjà présent sur la deuxième édition Zone 1, réunit des spécialistes du Film Noir, parmi lesquels James Ursini et Eddie Muller, des auteurs tels que James Ellroy ou Kim Newmann, ou même des réalisateurs ayant œuvré dans le polar tels que William Friedkin et des chefs opérateurs comme Owen Roizman. Tous viennent dire leur admiration pour Assurance sur la Mort, jugé comme une oeuvre fondatrice du genre. Ils racontent la genèse du projet, les difficultés pour finaliser le casting, et détaillent les nombreux traits de génie de la mise en scène et du scénario. Idéal pour une première approche rapide de l’œuvre.

- La Dernière Cigarette – 34 mn 30 : Prenant la forme d’une enquête, ce supplément réunit les propos de Marc Cerisuelo et Jean-Pierre Morel, tous deux universitaires et grands connaisseurs du Film Noir, qui dissertent sur la composition du film, et en particulier sur les raisons hypothétiques de la suppression de la fin originale, qui montrait l’exécution de Neff – le négatif est perdu, mais subsistent quelques photos montrées ici. Cette réflexion les amène à analyser en profondeur le travail de Billy Wilder. Si la forme de ce supplément peut agacer, les propos tenus n’en sont pas moins remarquables.

Carlotta nous offre donc une édition à la hauteur de ce film de référence, emballée dans un beau digipack sobrement illustré de photos et de citations tirées du film.

Par Franck Suzanne - le 25 octobre 2006

Partenariat