Menu
Test dvd

Amour libre

DVD - Région 2
Malavida
Parution : 3 / 6 / 2013

Image

Utilisant une copie bellement restaurée, Malavida propose un transfert numérique d’Amour libre globalement fort satisfaisant. L’image est généralement très stable, mis à part quelques tremblements très ponctuels à l’arrière-plan lors de plans généraux. Et les contrastes sont de qualité, restituant souvent de manière très convaincante une photographie enregistrant pour l’essentiel des lumières naturelles.

Son

La bande-son, uniquement finnoise, est elle aussi de qualité. Les séquences dialoguées sont aussi proprement et clairement reproduites que les épisodes chantés d’un film basculant, par moment, dans le registre de la comédie musicale. Parmi les chansons interprétées, on ne manquera pas de signaler une très singulière et très nostalgique reprise, façon tango finlandais, des Feuilles mortes...

Suppléments

Aucun supplément audiovisuel ne vient accompagner Amour libre. L’éditeur propose en revanche un livret d’une quinzaine de pages, élégamment illustré de photos du tournage et comprenant deux textes aussi intéressants que complémentaires. Intitulé Mikko Niskanen : de révoltes et de peau et signé par Olivier Rossignot, rédacteur en chef cinéma du site culturopoing.com, le premier article propose une synthétique et stimulante lecture du film. Quant au second de ces textes - une traduction d’un article du critique finlandais Sakari Toiviainen - il prolonge l’analyse d’Olivier Rossignot en inscrivant plus largement Amour libre dans la filmographie de Mikko Niskanen. Sakari Toiviainen met notamment en rapport Amour libre avec deux autres films du cinéaste - Une jeune fille finlandaise (Lapualaismorsian, 1967) (1) et Les Brebis du bitume (Asfalttilampaat, 1968) - formant avec ces titres La trilogie de jeunesse de Niskanen, ainsi qu’est intitulé ce deuxième article.

(1) Une jeune fille finlandaise est lui aussi disponible en DVD chez Malavida.

Par Pierre Charrel - le 19 mars 2013