Menu
Test blu-ray

Un Monde à part

BLU-RAY - Région B
Movinside
Parution : 22 / 8 / 2017

Image

Grâce à l'éditeur indépendant Movinside, Un monde à part sort pour la première fois au monde en Blu-ray. Le film a bénéficié d'une restauration convaincante, effectuée pour la MGM. Si l'on sent encore une petite limitation dans le niveau de détail (due à l'ancienneté du scan HD), c'est à peu près le seul vrai (et léger) grief à signaler. L'ensemble offre souvent une assez bonne définition et une belle patine cinéma : le grain, assez fin, a été bien conservé, sans lissage. La copie est très propre, stable, avec des contrastes bien équilibrés et une colorimétrie qui semble respecter les choix du directeur de la photographie, sans tomber dans les excès de magenta. Après des premiers disques plus ou moins perfectibles, l'éditeur a bien redressé la barre et c'est tant mieux : saluons une nouvelle fois leur line up qui continue de sortir des sentiers battus en piochant audacieusement dans les catalogues.

Son

Le film est proposé dans son mixage stéréo d'origine, à la spatialisation sobre mais efficace. On ne signale aucun souffle, aucune trace d'usure marquante, pas de saturation ou de sifflantes. La version originale et la version française possèdent des caractéristiques quasiment identiques, avec des dialogues très clairs et un environnement sonore correctement restitué.

Suppléments

Présentation de Marc Toullec (15 min - 1080i)
Si la collection "Les films de ma vie" (qui devait inclure Un monde à part) est désormais abandonnée, Marc Toullec, qui en rédigeait les livrets, répond toujours à l'appel. Le journaliste, ancien de Mad Movies et contributeur régulier de l'éditeur (il est notamment le co-directeur de la collection des "Trésors du Fantastique"), fait une rapide présentation de ce film qui fut l'un des premiers à décrire la réalité de l'Apartheid. Toullec raconte pourquoi cette histoire était si importante à raconter pour Chris Menges, lui qui partit tourner en Afrique du Sud pour la BBC à l'époque décrite dans le film. On évoque également le travail autobiographique de Shawn Slovo sur le scénario, le tournage au Zimbabwe et le casting, de Barbara Hershey qui "s'empare du rôle" aux difficultés rencontrées pour trouver celle qui incarna Molly. Nous nous permettrons un petit mot sur la forme : habituellement indulgent avec ses suppléments produits sans budget, nous sommes peu convaincus par cette nouvelle formule qui semble moins aller à Marc Toullec, sans doute filmé seul chez lui, lisant de façon parfois maladroite. Le texte en pâtit et le livret nous manque...

En savoir plus

Taille du Disque : 24 490 661 686 bytes
Taille du Film : 21 191 785 920 bytes
Durée : 1:52:59.773
Total Bitrate: 25,01 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 19,98 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 19987 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1709 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1721 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 20,374 kbps
Subtitle: French / 0,553 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 19 septembre 2017