Menu
Test blu-ray

Un flic

BLU-RAY - Région B
Studiocanal
Parution : 1 / 10 / 2020

Image

Apparu en Blu-ray dans le coffret "Anthologie Melville" de 2017, puis à l'unité fin 2020, Un flic n'a pas bénéficié d'une restauration récente. Il pourrait même s'agir d'une reprise de la restauration effectuée pour le DVD sorti en 2005. Le rendu est en tout cas plutôt correct sur de nombreux points mais encore perfectible techniquement. Le master a bénéficié d'un complément de restauration, avec un cadre stabilisé et nettoyé, mais on retrouve peu ou prou les mêmes caractéristiques d'étalonnage (cf. le comparatif sur caps-a-holic.com) : des contrastes honnêtes, sans pulsations désagréables, et une colorimétrie relativement efficace qui semble restituer fidèlement, au moins dans l'intention, les choix froids et presque monochromes de la photographie d'origine. Une qualité essentielle manque cependant : la précision. Tributaire d'une technologie qui n'était pas encore aussi poussée (ni aussi accessible) qu'aujourd'hui, le rendu conserve une douceur certaine, avec des contours peu aiguisés et un niveau de détail faible et plutôt décevant, même lors des nombreux gros plans. L'ensemble est texturé d'un grain léger et un peu épais. Une présentation loin d'être désagréable mais à laquelle il manque encore quelques paliers pour atteindre un niveau digne d'un Blu-ray solide en 2021. Notez que, contrairement au Blu-ray américain sorti en 2019, Un flic est présenté en 1080i à partir d'un master produit pour les diffusions TV qui ne respecte pas le cadencement original de la pellicule (ici légèrement accéléré).

Son

StudioCanal propose Un flic dans sa version française (on apprend dans le supplément que le film a également été tourné en anglais, une version toujours inédite malgré un Blu-ray sorti aux Etats-Unis en 2019, qui reprend ce même master). La piste audio restitue le mixage d'origine dans des conditions très honorables à défaut d'être exceptionnelles. La dynamique est modérée mais le rendu plutôt détaillé, dans un ensemble assez propre, avec de fréquentes sifflantes et parfois un peu de souffle.

Suppléments

En complément du film, StudioCanal reprend un supplément inclus dans le DVD de 2005, sans titre et d'une durée de 25 minutes (en SD). Ce sont des entretiens croisés avec deux membres de l'équipe d'Un Flic : le 1er assistant Jean-François Delon (frère d'Alain) et la scripte débutante Florence Moncorgé-Gabin (fille de Jean Gabin), le tout ponctué d'entretiens d'époque et d'images du tournage. La fabrication du film est abordée en filigrane, on évoque un peu la préparation particulière du cinéaste qui, à un mois du début des prises de vues, en était encore à visionner sans relâche des polars américains. Mais on en saura davantage sur la scène du train tournée dans un wagon entier en studio ("une entreprise énorme") et avec l'aide de maquettes (une "idée fixe" que Jean-Pierre Melville n'a pas voulu raccourcir au montage). On parle surtout de la personnalité "très ambigüe" du cinéaste, à la fois "grand seigneur" à l'aspect "enfantin et déjanté", qui demandait à ses collaborateurs un attachement "inconditionnel". Mais aussi un misogyne "à la limite de la schizophrénie", séducteur frustré qui voulait échapper au regard des femmes et se projetait dans ses films à travers Alain Delon. Sa relation avec l'acteur n'était d'ailleurs pas toujours simple, le plateau étant souvent plongé dans une "ambiance à couteaux tirés", entre le caractère capricieux de Delon qui avait pourtant besoin d'être tenu par un réalisateur à poigne, tel un tigre avec son dresseur, et l'agacement du cinéaste qui sentait que sa star pensait trop à son film suivant (Le Professeur).

En savoir plus

Taille du Disque : 37 486 744 738 bytes
Taille du Film : 30 190 239 744 bytes
Durée : 1:35:31.919
Total Bitrate: 42,14 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 37,88 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 37885 kbps / 1080i / 25 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 987 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit)
Audio: German / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1108 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit)
Subtitle: French / 10,737 kbps
Subtitle: English / 8,894 kbps
Subtitle: German / 10,632 kbps
Subtitle: German / 0,168 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 21 juin 2021