Menu
Test blu-ray

Samson et Dalila

BLU-RAY - Région A, B, C
Paramount
Parution : 1 / 5 / 2014

Image

Comme cela avait été le cas pour Les Dix Commandements, le studio Paramount soigne les films de Cecil B. DeMille en HD. Projeté au cours du festival Il Cinema Ritrovato de Bologne en 2012, Samson et Dalila a été restauré à partir d'un scan 4K du négatif original. Et le moins que l'on puisse dire est que le rendu est de très haute tenue, magnifiant notamment la qualité des costumes d'Edith Head. Le Technicolor trois bandes est ici parfaitement restitué avec un cadre stable, une palette chromatique solide, idéalement saturée, et des contrastes équilibrés. Les images totalement nettoyées possèdent un niveau de détail élevé, la définition est précise, avec un léger grain toujours présent. Même les plans à trucage optique (fondus, incrustations en fond bleu), logiquement un peu en retrait au niveau de la définition, restent très convaincants. On remarquera que les gros plans (essentiellement ceux de Hedy Lamarr) sont excessivement diffus, comme c'était la tradition à l'époque. Mais malgré l'utilisation de filtres assez puissants qui estompent pas mal de détails, le piqué reste précis. L'ensemble est soutenu par un taux de compression très élevé.

C'est en tout cas un magnifique master, résultat d'une coûteuse restauration, qui fait presque oublier que le film a fêté ses soixante-cinq ans...

Son

La piste anglaise mono d'origine a également été restaurée. Le son et la musique sont clairs, sans saturation, nettoyés en grande partie. Seul subsiste parfois un très léger souffle. En comparaison, la version française fait bien plus datée :  son spectre est infiniment plus réduit, les sons plus couverts, avec des sifflantes et une musique plus nasillarde, proche de la saturation. Un très léger ronronnement apparaît régulièrement.

Suppléments

Comme nous en avons désormais l'habitude avec Paramount en Europe, le disque est dénué de tout supplément. Ce n'était pourtant pas une question de disque surchargé puisque près de 20 % de la place disponible sur le Blu-ray n'est pas utilisé. Et ce n'est pas non plus la peine de vous tourner vers l'import car vous ne trouverez qu'une simple bande-annonce (et rien d'autre) sur le Blu-ray américain.

A noter que le film est également sorti en France dans une édition digibook.

En savoir plus

Taille du disque : 43 076 531 162 bytes
Taille du film : 42 465 042 432 bytes
Durée : 2:13:49.896
Bitrate vidéo moyen : 35,99 Mbps
Bitrate total : 42,31 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 35990 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / Dolby TrueHD Audio / 2.0 / 48 kHz / 800 kbps / 16-bit (AC3 Embedded: 2.0 / 48 kHz / 640 kbps / DN -4dB)
Audio: German / Dolby Digital Audio / 2.0 / 48 kHz / 224 kbps / DN -4dB
Audio: Spanish / Dolby Digital Audio / 2.0 / 48 kHz / 224 kbps / DN -4dB
Audio: French / Dolby Digital Audio / 2.0 / 48 kHz / 224 kbps / DN -4dB
Audio: Italian / Dolby Digital Audio / 2.0 / 48 kHz / 224 kbps / DN -4dB
Audio: Portuguese / Dolby Digital Audio / 2.0 / 48 kHz / 224 kbps / DN -4dB

Par Stéphane Beauchet - le 20 août 2014

Partenariat