Menu
Test blu-ray

Les Inconnus dans la maison

BLU-RAY - Région B
Gaumont
Parution : 15 / 5 / 2019

Image

Les Inconnus dans la maison a été restauré en 2K à partir d'un scan 4K du négatif 35mm, par le laboratoire Eclair. Le rendu est, logiquement, très satisfaisant, avec une copie immaculée et très stable, bénéficiant d'une bonne définition et d'un niveau de détail soutenu, avec de nombreux plans montrant une belle finesse. Au rayon des soucis, vraiment minimes, on notera quelques infimes et rares pulsations de contraste, un passage au flou assez brusque à 13 min 15, inhérent au matériel d'origine, ainsi qu'un subtil changement de coloration du noir & blanc, qui passe vers des tons plus froids entre 47 min 55 et 50 min 04. Nous serons surtout un peu mitigés quant à la gestion des contrastes, qui sont au départ fidèles au rendu salle de l'époque, mais dont l'irrégularité permanente (noirs bien "calibrés" dans un plan et beaucoup plus laiteux dans le suivant, par exemple) finit par trop se remarquer. Un niveau de noir qui apparaît particulièrement clair, également, pendant une bonne partie du long métrage, avec des zones vides importantes, fait aussi regretter que les contrastes n'aient pas pu être mieux ajustés : c'est l'éternel dilemme entre respect de l'étalonnage d'origine, avec ses défauts, et possibilités infinies des réajustements au gré des goûts de l'étalonneur d'aujourd'hui. Notez enfin que le disque est assez bien encodé : hormis quelques discrets (et rares) soucis de banding (posterisation) pendant quelques fondus, ces zones sombres ne provoquent pas de désagréments visibles, comme ce fut le cas jadis, sur certains disques Gaumont. Les Inconnus dans la maison est présenté dans sa restauration de référence, avec un confort de visionnage logiquement bien supérieur à la précédente édition du film, en 2004 :

comparatif DVD StudioCanal (2004) vs. Blu-ray Gaumont (2019) :  1 2 3 4 5 6 7

Son

Restaurée par L.E. Diapason, la bande-son conserve une belle efficacité malgré les défauts du temps : dialogues clairs, sifflantes et saturations mesurées, léger souffle et ambiances aussi détaillée que possible.

Suppléments


La plaidoirie polémique (53 min - 1080i)
Analyse et retour sur la production du film avec deux historiens : Christine Leteux, notamment auteure d'un ouvrage de référence sur la Continental, et Claude Gauteur, spécialiste de Georges Simeon au cinéma. Un excellent supplément qui balaye autant la production du film que le contexte historique nauséabond (l'antisémitisme qui a motivé le lancement du projet), les attitudes parfois troubles des uns et des autres pendant l'Occupation (pour Simenon, "l'argent n'a pas d'odeur"), l'analyse du scénario avec la thématique parent-enfant chère au romancier ou la "plaidoirie-réquisitoire" de Raimu contre la bourgeoisie française, le travail de Decoin ("un bon tournant" après ses comédies) ou de Clouzot (un travail d'adaptation "tout à fait remarquable"), l'accueil critique et les rumeurs de sortie en Allemagne, l'interdiction à la Libération... Tout à fait éclairant.

Les Inconnus dans la maison restauré (3 min - 1080p)
Un avant-après restauration où l'on constate un gros nettoyage numérique, gommage des rayures, stabilisation des images et des contrastes.

Bande-annonce originale (1 min 43 - 1080p)


En savoir plus

Taille du Disque : 41 101 669 662 bytes
Taille du Film : 25 847 009 280 bytes
Durée : 1:36:02.625
Total Bitrate: 35,88 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 29,99 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 29994 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1914 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1864 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 44,243 kbps
Subtitle: English / 39,021 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 25 octobre 2019