Menu
Test blu-ray

Les Géants de l'Ouest

BLU-RAY - Région All
Fox FPE
Parution : 15 / 12 / 2013

Image

Andrew V. McLaglen n'est pas un génie, c'est entendu. Mais il fallait bien le Blu-ray (transfert 1080p, pour 37 Go d'informations concernant le film) pour que l'on se rende compte de la beauté plastique des Géants de l'Ouest. L'honneur en revient évidemment davantage au directeur de la photographie William H. Clothier, mais tout de même, ce rendu HD vient rendre compte des efforts visuels du réalisateur, ainsi que de la beauté relative de son cadre. Les couleurs sont très belles, parfois même étincelantes (certains plans sur un soleil levant sont vraiment superbes), et les contrastes solides. Aucune restauration véritablement poussée, mais une copie en parfait état, bien nettoyée et presque sans défaut (ni taches, ni rayures). Reste une compression idéale, exceptée lors de certaines séquences nocturnes, un peu plus pixellisées en bord de cadre. Le DVD n'était pas trop mauvais, mais le Blu-ray vient faire table rase et remettre les choses au point. A voir, y compris pour ceux qui trouvaient le film hideux de mémoire... Ils devraient être surpris. Du bon travail, ni trop lissé (le DNR se fait sentir, mais bien moins que sur quantité de Blu-ray Fox), ni trop granuleux.

Son

Version originale obligatoire, avec un équilibre parfait, une ambiance excellente et un mixage convenable. On ne peut pas dire que ce soit probant tout au long du film, mais la propreté de la piste incite aux compliments. Aucun souffle, aucune saturation. La version française souffre davantage de son mixage, avec ses voix trop en avant, ou parfois dans un état de vieillissement qui diffère sensiblement de l'état des sons d'ambiances, plus vifs et mieux conservés (sans doute repris de la piste en version originale). Dommage, mais la chose était prévisible, car répandue. Des sous-titres français assez bien traduits, même si certains passages manquent de précision.

Suppléments

La bande-annonce d'époque en supplément (document d'archives précieux), et ce sera tout.

Par Julien Léonard - le 5 juillet 2014