Menu
Test blu-ray

Les Deux cavaliers

BLU-RAY - Région B
Sidonis / Calysta
Parution : 21 / 9 / 2016

Image

Sidonis poursuit l'exploration du catalogue HD de Sony avec ce film de John Ford sorti il y a deux ans chez Twilight Time, aux Etats-Unis. On connaît le sérieux du studio pour la qualité de ses restaurations : celle des Deux cavaliers (en 4K) ne déroge pas à la règle. Probablement issu du négatif original, le master offre un rendu relativement efficace : on remarque immédiatement la finesse du trait (très ponctuellement fragilisée par une mise au point bancale), l'excellent niveau de détail, la stabilité et la grande propreté des images, la saturation maîtrisée des couleurs, la gestion équilibrée des contrastes et la subtile préservation du grain fin. Deux différences sont toutefois à noter par rapport au Blu-ray américain : si le contraste y est un peu plus poussé (détail qui ne choque pas au visionnage, d'autant que Twilight Time prend des libertés avec le dosage initial de la restauration), on regrettera en revanche que le grain y soit mieux restitué.

    comparatif Sidonis/Twilight Time 1             Sidonis/Twilight Time 2               Sidonis/Twilight Time 3

Grover Crisp et ses équipes du laboratoire Sony Pictures ont visiblement utilisé une seconde source pour pallier certains défauts du négatif (en mauvais état par endroit ou trop coûteux à réparer) : deux bobines (de 29 min 34 à 38 min 14 ; puis de 47 min 49 jusqu'à 57 min 30) ont sans doute été remplacées par un interpositif de qualité presque équivalente. Pendant ces pratiquement vingt minutes, l'illusion est quasi-parfaite : si l'on ne note aucune différence de colorimétrie, on sentira en revanche une définition un peu moins acérée et un grain légèrement plus épais.

Pour le plaisir des yeux, un rapide comparatif avec l'édition DVD Sony sortie en 2005 où vous noterez sans mal le gain de définition (logique) ainsi que la nette amélioration des couleurs et la différence de cadre :

                       comparatif 1         comparatif 2          comparatif 3              comparatif 4

Son

La version originale mono est idéalement restituée. On ne remarque aucune trace d'usure, pas de souffle, ni sifflantes ou saturations. Les voix sont cristallines, le mixage est subtil, jusque dans les moindres détails d'ambiance. La version française est moins pimpante, avec une dynamique plus réduite, un souffle très discret et un rendu plus couvert qui frôle parfois la saturation. Mais les voix sont assez claires et les nostalgiques du doublage d'époque (réussi) seront aux anges.

Suppléments

Présentation de Bertrand Tavernier (32 min - 1080i)
Bertrand Tavernier, partenaire régulier de l'éditeur depuis le premier jour, analyse ici, assez longuement, Les Deux cavaliers, "un film étrange qui brasse des sentiments contradictoires." S'il est intrigué par cette vision de l'Ouest "sans aucun sentiment exaltant", avec ses personnages aux émotions médiocres, et qu'il conseille l'achat du film pour la scène de discussion au bord de la rivière ("un moment de cinéma en liberté"), Tavernier est presque atterré par la pauvreté des décors ou les scènes bâclées. Grand fan de John Ford, et bien en peine devant cette oeuvre inaboutie, il cherche surtout à comprendre les raisons qui ont pu pousser le réalisateur à se désintéresser du film. Il nous livre ses appréciations mitigées, et cite même le spécialiste es-western de DVDClassik !

Présentation de Patrick Brion (13 min - 1080i)
Autre fidèle de la collection western de l'éditeur, l'historien et créateur du Cinéma de Minuit de France 3 parle à sa manière des Deux cavaliers. Moins synthétique que l'ami Tavernier, Patrick Brion semble pourtant avoir le même avis sur ce film presque malade, "curieux mais très intéressant." Il relève lui aussi les "décors assez laids", une "collection de gens antipathiques", trouvant que le "couple d'acteurs ne fonctionne pas" et parle surtout d'un drame "nécrophile", moins élégiaque que son modèle, La Prisonnière du désert. Brion n'en dit cependant pas trop de mal, appréciant les manifestations ponctuelles du réalisateur même s'il ne fait aucun doute que celui-ci n'aimait pas le sujet du film.


On trouve enfin la bande-annonce restaurée (3 min 09 - 1080p) mais non sous-titrée, une bande-annonce des westerns à venir chez Sidonis/Calysta ainsi qu'une galerie d'affiches et de photographies (1 min - 1080p).

En savoir plus

Taille du Disque : 40 193 851 764 bytes
Taille du Film : 28 608 786 432 bytes
Durée : 1:49:02.661
Total Bitrate: 34,98 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 29,17 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 29172 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1911 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1860 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 0,170 kbps
Subtitle: French / 36,184 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 15 octobre 2016