Menu
Test blu-ray

Les Carrefours de la ville

BLU-RAY - Région B
Rimini Editions
Parution : 10 / 12 / 2019

Image

Jusqu'à aujourd'hui, le film de Rouben Mamoulian était uniquement disponible dans un DVD zone 1 de la collection fourre-tout "Vault Series", propriété du studio Universal. Une édition sans sous-titres et sans suppléments, et donc peu attractive. Nous étions donc ravis de voir arriver en France une édition Blu-ray de ce film important, représentatif de la période dite pré-Code. Malheureusement, Universal n'a pas fait le même effort pour City Streets que celui qu'il avait produit récemment pour le Scarface de Howard Hawks, à savoir une restauration 4K en bonne et due forme. L'image est décevante, manquant de définition dans les plans larges (c'est un peu mieux sur les gros plans, moins exigeants). L'âge du film n'explique pas tout, les contours sont imprécis et quelques artefacts vidéo nous laissent dubitatifs quant à la nature réelle du télécinéma réalisé par Universal. La copie utilisée pour le transfert est par moment abîmée, avec quelques rayures et instabilités, les poinçons de changement de bobine sont toujours présents. La texture de l'image paraît vaguement argentique en basse lumière, et le grain est quasiment inexistant dans les hautes lumières. Certes, on a vu pire et plus inconfortable comme conditions de visionnage, mais il s'agit la meilleure édition disponible au monde pour ce film. C'est bien triste et cela reste assez décevant.

Son

Si l'image nous déçoit, la bande sonore, elle, s'en sort honorablement. Certes, un souffle résiduel et quelques craquements se font parfois entendre, mais les dialogues sont d'une clarté et d'un qualité exemplaires pour un film réalisé au tout début du parlant.

Suppléments

Entretien avec Alexandre Clément (16 min - HD)
Alexandre Clément est écrivain et spécialiste du film noir et du roman noir. Dans cette présentation, il parvient très vite à capter notre attention en évoquant en premier lieu l'auteur de l'histoire originale dont City Streets est l'adaptation, à savoir Dashiell Hammett. Ecrivain de romans noirs qui devint scénariste et grand pourvoyeur de sujets de film pour Hollywood, autodidacte et ancien détective de l'agence Pinkerton, on doit à Hammett quelques romans célèbres comme Le Faucon de Malte et La Moisson rouge. Puis Alexandre Clément aborde la carrière de Rouben Mamoulian qui fit donc cette première incursion réussie dans le film noir, pour y revenir  en 1944 et se faire virer du tournage de Laura. Alexandre Clément regrette, à juste titre, que le cinéaste n'ait pas pu continué pas à explorer le genre dans ses films suivants, s'empêchant ainsi la possibilité de construire une oeuvre plus personnelle malgré son talent indéniable. Une présentation bien structurée et somme toute intéressante.


En savoir plus

Disc Label: LES_CARREFOURS_DE_LA_VILLE
Disc Size: 22,828,641,064 bytes
Protection: AACS
Playlist: 00000.MPLS
Size: 19,039,518,720 bytes
Length: 1:23:02.102
Total Bitrate: 30.57 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 26999 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz /  1982 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz /  1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 18.270 kbps

Par Jean-Marc Oudry - le 13 janvier 2020

Partenariat