Menu
Test blu-ray

Le Météore de la nuit

BLU-RAY - Région All
Elephant Films
Parution : 6 / 7 / 2016

Image

La copie présentée par Elephant est une restauration honnête, sans doute effectuée à partir d'une copie et non du négatif original. L'ancienneté du scan HD occasionne parfois un effet d'écho sur certaines brillances. Niveau précision de l'image, l'ensemble n'est pas du tout homogène, certains plans offrant un piqué appréciable, avec un bon niveau de détail, quand d'autres passages (les plus nombreux) possèdent un trait moins fin, un détail et une précision des contours perfectibles. Globalement, l'image n'a pas été totalement nettoyée et il apparaît ponctuellement des rayures verticales, des points blancs et des taches. Les plans truqués possèdent, eux, un contraste instable. Un rendu moyen, car daté, qui nous fera surveiller de très près l'édition Universal annoncée aux Etats-Unis pour début octobre, qui devrait contenir les versions 2D et 3D (ce qui signifie sans doute qu'il s'agit d'un scan HD plus récent) et la version stéréo trois pistes d'origine...

Son

L'aspect sonore est là aussi correct, sans plus. La bande-son originale présente un spectre réduit (conforme aux mixages de l'époque) mais dont l'aspect général reste très clair, avec un niveau de souffle et de saturation mesuré. La version française d'époque est un peu plus aiguë, avec un souffle plus présent. Le mixage d'origine n'est pas toujours respecté : les sons d'ambiances passent parfois à la trappe.

Suppléments

Le film est présenté dans un combo Blu-ray et DVD.

Le film par Christophe Lemaire (14 min - 1080i)
Le journaliste Christophe Lemaire, ancien de Starfix et spécialiste du cinéma de genre, parle du Météore de la nuit dont l'efficacité terrorisa les spectateurs de l'époque, notamment par ses plans en vue subjective. Le film préfigure des oeuvres de SF à venir, comme la série TV Les Envahisseurs, mais reste un peu à part à cause de ses extra-terrestres peu agressifs. Tourné en 3D, son message reste moins paranoïaque que pour d'autres films de SF des années 50. Lemaire présente brièvement Jack Arnold, "roi de la série B" ou Ray Bradbury qui a inspiré le scénario.

On trouve également des bandes-annonces des sorties SF et fantastique de l'éditeur dont celle du Météore de la nuit (1 min 31 - SD - 4/3) ainsi qu'une galerie de photos.


En savoir plus

Taille du Disque : 17 971 116 562 bytes
Taille du Film : 15 127 719 936 bytes
Durée : 1:20:06.843
Total Bitrate: 25,18 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 19,94 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 19945 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1790 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1807 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 23,535 kbps
Subtitle: French / 0,028 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 29 août 2016