Menu
Test blu-ray

Le Coup de sirocco

BLU-RAY - Région B
TF1 Studio
Parution : 29 / 5 / 2018

Image

Le Coup de sirocco rejoint la collection Passion Cinéma, avec une toute nouvelle "restauration prestige", différente du DVD sorti en 2015. Il s'agit d'une restauration probablement effectuée en 2K et de très bonne facture, la seule faiblesse étant une petite limitation dans le niveau de détail. La copie est ici très stable, immaculée (à l'exception de quelques poils en bord de cadre), avec des contrastes équilibrés, une très belle colorimétrie et une définition tout à fait satisfaisante. Le grain n'a pas été adouci, il est soutenu par un encodage solide. Une très belle présentation.

Son

La bande-son est très bien restituée, avec un mono précis, détaillé et aux dialogues clairs. L'ensemble possède une bonne dynamique et a été très bien nettoyé puisqu'on ne remarque aucun souffle gênant, aucunes sifflantes ou traces d'usure.

Suppléments

Itinéraire d'une famille en exil (33 min - 1080i)
Dans cet entretien mené par Pierre-Henri Gibert, et spécialement produit pour cette édition, le réalisateur Alexandre Arcady évoque ses débuts "tout seul", d'abord au théâtre (comme acteur et metteur en scène) puis au cinéma. Il raconte avec beaucoup de détails dans quelles circonstances il fut amené à réaliser son premier film, dont le sujet n'est pas choisi par hasard puisque profondément imprégné de son histoire : sa famille, sa jeunesse, le départ d'Alger "dans la précipitation", l'accueil "compliqué" dans une France où "les portes étaient fermées..." Il se souvient du tournage en Tunisie, de la sieste avec son frère dans le décor de l'appartement, de la projection avec sa mère au moment de la sortie du film, ou de la justesse du regard de l'écrivain Daniel Saint-Hamont qui inspira la trame du scénario. Il reste fier d'avoir pu redonner une légitimité à une communauté injustement décriée, une population insouciante et "riche de rien". Un moment très touchant et très bien raconté.

On retrouve ensuite les suppléments du DVD sorti en 2015 :

Entretien avec Alexandre Arcady et Patrick Bruel (14 min - SD upscalé en 1080i)
Dans une ambiance drôle et très complice, enregistrée en 2003, Patrick Bruel raconte son casting "décontracté" pour Le Coup de sirocco et ces journées qui ont changé sa vie, lorsqu'il était sur le point de partir travailler pour le Club Méditerranée et que le nom de Michel Drucker a tout changé... Bruel se souvient de sa première journée de tournage et de ses premiers pas d'acteur : Alexandre Arcady "sentait un devenir", "une forme de certitude".

Entretien avec Alexandre Arcady et Daniel Saint Hamon (19 min - SD upscalé en 1080i)
Daniel Saint Hamon évoque une vraie complicité entre eux mais c'est essentiellement Alexandre Arcady qui prend la parole pour parler de son film. Si l'on retrouve au mot près quelques anecdotes du premier module (le tournage en Tunisie ou la projection avec sa mère à la sortie du film), le réalisateur livre quelques souvenirs intéressants : son choix de dire lui-même la voix off, la scène du couscous préparé par sa mère, l'influence de Marthe Villalonga (choisie dès le départ) pour donner la réplique à Roger Hanin. La présence de l'acteur ("ce personnage, je le connais par coeur !") permit même de rééquilibrer le récit entre la mère et le père, et donnait à Arcady "l'impression que lui-même se découvrait." Le réalisateur ne cache pas non plus avoir abordé le tournage moins par la technique (cela se voit !) que par la direction d'acteurs...

Commentaire audio d'Alexandre Arcady et Daniel Saint Hamon
Alexandre Arcady laisse cette fois un peu plus parler son co-scénariste, même s'il ne peut s'empêcher de répéter une énième fois ses anecdotes préférées, déjà entendues précédemment. Ils évoquent ensemble leurs souvenirs, partagent pas mal de secrets de tournage, de ceux qui font toute la magie du cinéma (un champ/contre-champ filmé à des milliers de kilomètres l'un de l'autre, par exemple). Ils donnent des astuces pour pallier le manque de moyens, certains ayant finalement bien servi le film (l'absence de figurants qui oblige à l'isolement des personnages sur le bateau).

Bande-annonce originale (2 min 57 - 1080p)

En savoir plus

Taille du Disque : 45 264 777 225 bytes
Taille du Film : 27 711 448 512 bytes
Durée : 1:43:10.000
Total Bitrate: 35,81 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 29,99 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 29994 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1857 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1898 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 35,721 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 4 juin 2018

Partenariat