Menu
Test blu-ray

Le Casse

BLU-RAY - Région B
L'Atelier d'images
Parution : 7 / 11 / 2017

Image

Le Casse fait partie du catalogue Columbia, il est donc raisonnable de penser que le matériel fourni pour ce Blu-ray par l'ayant droit soit un transfert HD réalisé par Sony. A notre connaissance, le film n'a pas bénéficié d'une restauration 4K par le studio récemment mais il est disponible en DCP dans le catalogue Sony, ce qui est déjà un gage de qualité. Ce transfert HD est effectivement excellent, la définition y est remarquable. La texture argentique est très naturelle sans trace de sur-contour. Mieux, l'étalonnage ne parait pas trafiqué, les carnations sont de couleur chair quand souvent les transferts US ont tendance à tirer vers le magenta. L'étalonnage s'avère donc plus proche des canons européens, y compris pour les ambiances extérieures, tantôt chaudes ou froides selon l'heure de la journée (le film semble avoir été tourné en hiver à Athènes). Hormis quelques rares fines rayures, les éléments chimiques sont en bon état ou ont été bien nettoyés. Seul regret, le film n'est pas proposé à sa cadence d'origine en 24 images/seconde, mais à 25. D'après l'éditeur, le master 24p n'était pas disponible. Précisons que le film est bien encodé en progressif (segmented frame) et que les habituels artefacts liés a l'entrelacement sont ici inexistants. Le film dans son montage original est proposé sur un disque simple couche ; s'il n'y a pas d'impact sur les hautes fréquences de type dé-grainage, nous pensons que l'encodage aurait pu être meilleur si un disque double couche avait été utilisé, le film dure tout de même près de deux heures.

Son

Pour la version française, le mixage mono d'origine a été conservé. Difficile de dire à l'oreille si l'accélération de la bande-son à 25 images/seconde est audible ou pas. J'ai vu ce film tellement de fois à la télévision à cette cadence que je pense être conditionné. Hormis cela, la restauration sonore est excellente, sans souffle et plutôt assez dynamique. La musique d'Ennio Morricone fait plaisir à entendre sur un système Hi-fi. La version anglaise, mixée pour le montage international, présente les mêmes qualités que la version française. Omar Sharif y est doublé par lui-même. Belmondo y est doublé par un acteur américain avec une voix similaire et souvent les mêmes intonations dans le jeu.

Suppléments


Disque 1

Bande-annonce d'époque (3 min - HD)
Scannée en HD pour l'occasion visiblement et réalisée en split-screen, elle est présentée dans son jus avec les rayures et les collures grossières. Son côté  vintage ne sera pas déplaisant pour les nostalgiques.


Disque 2

Le film dans son montage international (110 min - HD)
Les différences entre les deux montages sont abordées dans les suppléments par Jérôme Wybon. Pour le reste, le film est présenté en HD et possède exactement les mêmes qualités image que le montage français.

Comparaison entre les deux versions du film (8 min - HD)
Jérôme Wybon nous expose les différences  entre le montage français et le montage international, principalement la grande scène de cascade sur le port d'Athènes raccourcie dans la version américaine de quelques plans.


Le making of du film (48 min - HD)
Tourné par la RTBF sur le lieu du tournage en 16mm et restauré en 2K pour l'occasion, ce making of est un savant dosage d'interviews et de scènes de tournage. Les deux intervenants principaux sont Henri Verneuil et Jean-Paul Belmondo. On y retrouve aussi Omar Sharif et Robert Hossein, mais de manière un peu plus brève. Ce sont les interventions de Henri Verneuil qui retiennent le plus l'attention. Merveilleux conteur d'histoires, il est tour à tour jovial, exigeant et précis lors du tournage, voire colérique. Et aussi un peu de mauvaise foi lorsque l'on lui demande s'il n'est pas tenté de faire un film un peu trop touristique dans ce merveilleux cadre qu'est la Grèce grecque. « Pas du tout, un réalisateur ne doit pas se laisser distraire ! » répond le cinéaste un brin agacé par la question (il y a tout de même dans le film trois ou quatre plans de plage de Corfu dont la présence laisse le spectateur perplexe). Les scènes de tournage sont celles de la cascade avec le bus, ainsi que la scène de cabaret ou Belmondo donne la réplique à Dyan Cannon, lui en français et elle en anglais. Un très beau document, et l'initiative de l'avoir restauré en 2K est à saluer.


Interview de Rémy Julienne (12 min - HD)
L'incontournable spécialiste des cascades automobiles du cinéma français nous raconte le tournage du Casse et le challenge proposé par Henri Verneuil : faire mieux que Bullitt dans des conditions météo difficiles.

Galerie de photos (3 min-- HD)
Galerie d'affiches (30 sec - HD)

Cette édition comporte également un livret de 16 pages

Incontestablement, la richesse éditoriale est là. Seul petit regret : pas un mot sur David Goodis, l'auteur du roman dont le film est l'adaptation.

En savoir plus


Disc Title: LE CASSE BD1
Disc Size: 21 993 163 490 bytes
Protection: AACS
BD-Java: No
Playlist: 00000.MPLS
Size: 21 184 186 368 bytes
Length: 2:00:36.760
Total Bitrate: 23,42 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 20537 kbps / 1080i / 25 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1570 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
Subtitle: French / 18,449 kbps


Disc Title: LE CASSE BD2
Disc Size: 34 441 442 282 bytes
Protection: AACS
BD-Java: No
Playlist: 00000.MPLS
Size: 20 009 250 816 bytes
Length: 1:49:12.880
Total Bitrate: 24,43 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 21506 kbps / 1080i / 25 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1574 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
Subtitle: French / 13,783 kbps

Par Jean-Marc Oudry - le 6 novembre 2017