Menu
Test blu-ray

Le Brigand bien aimé

BLU-RAY - Région A, B, C
Fox FPE
Parution : 15 / 12 / 2013

Image

A l'instar de nombreux autres titres sortis par la Fox en Blu-ray, il s'agit ici, une nouvelle fois, d'une restauration plutôt impressionnante, surtout pour un film qui a fêté ses soixante-quinze printemps. L'image est d'une grande stabilité et d'une précision redoutable, avec un excellent niveau de détail. Elle est complètement nettoyée, avec un contraste bien géré, le plus souvent (on aperçoit dans quelques rares plans des zones de noir un peu rougeâtres). Surtout, on ne relève aucun abus de correction numérique : le rendu argentique est perceptible, avec un grain assez discret.

Un point pourra cependant susciter des commentaires plus critiques. Le DVD paru il y a bientôt dix ans présentait une image aux couleurs terreuses, aux nuances moins vives que sur certains autres films Technicolor de cette époque (les premières années du procédé). Cette nouvelle restauration améliore sensiblement le rendu, avec une meilleure gestion des couleurs et une saturation mieux maitrisée, sans toutefois aller vers une amélioration irréprochable. Pourquoi retrouve-t-on encore cette colorimétrie aux tons inhabituels ? L'une des possibilités est que l'on a utilisé une copie de sauvegarde d'époque. Mais c'est peu probable car sa précision est telle que ce transfert HD ne peut avoir été fabriqué qu'à partir d'un négatif : dans une copie d'époque, les trois matrices Technicolor n'auraient pas été superposées de façon aussi parfaite, comme c'est le cas aujourd'hui grâce aux outils numériques. Les contours auraient été dédoublés, le piqué sensiblement moins bon. Autre possibilité : le négatif Technicolor "trois bandes" original a disparu (information reprise par certaines sources) et remplacé par une copie du négatif, plus ou moins endommagée ou incomplète, qui expliquerait l'absence de certaines nuances de couleur dans ces masters produits depuis des années. Enfin, autre possibilité, la plus simple : cette colorimétrie assez particulière peut aussi être très proche du rendu d'origine. En comparant les images du film avec celles de la bande-annonce (ancien master SD), présentée dans les suppléments, on ne relève pas de différence flagrante. Cette option en vaut bien une autre...


Bref, c'est beaucoup de questionnements quant à la fidélité à l'oeuvre d'origine mais ils se résument finalement en quelques mots : nous n'avions jamais vu le film dans un aussi bel état. Nous sommes sans doute face à la meilleure copie du film qui restera disponible pendant longtemps.

Son

La Fox a également restauré la piste son originale, proposée ici en deux versions DTS-HD : 5.1 et mono. Les deux remixes partent d'une même base au rendu très propre, bien nettoyé, mais où peuvent parfois subsister de légers défauts d'usure (le plus souvent pendant les dialogues, mais ils passent très discrètement). Le remix 5.1 se permet très rarement un peu de spatialisation avec les ambiances (bruit de train, etc.) et la musique. Une reconstruction moderne que certains pourront considérer comme un contresens pour un film de 1939. Ils préféreront la version mono, plus fidèle aux conditions d'origine. On trouve également une version française d'époque remixée en DTS 5.1. Si le rendu des voix n'est pas gênant (pas de saturation ou d'écho, comme c'est parfois le cas avec les doublages très anciens), on relèvera un souffle assez présent pendant les dialogues. Les amateurs de VF seront quand même largement satisfaits. 

Suppléments

Côté suppléments, c'est malheureusement le strict minimum avec une bande-annonce (2 min 14 - SD - 4/3) et deux modules qui font office de remplissage anecdotique, pour ne pas dire inutile : deux brèves archives Movietone News sur la promotion du film dans une salle new-yorkaise (33 s - SD - 4/3) ainsi que la remise, par le célèbre Ed Sullivan, des prix du N°1 Man and Woman of the screen 1939 (1 min 26 - SD - 4/3). Les heureux lauréats sont Tyrone Power (pour Jesse James) et Jeannette MacDonald (probablement pour le film Broadway Serenade de Robert Z. Leonard, qui n'est pas précisé).

Comme c'est souvent le cas avec l'éditeur, aucun supplément n'est sous-titré en français.

En savoir plus

Taille du disque : 34 379 686 187 bytes
Taille du film : 33 166 927 872 bytes
Durée : 1:46:14.826
Vidéo Bitrate : 33,9 Mbps
Total Bitrate: 41,62 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 33978 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3139 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1037 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Audio: Spanish / Dolby Digital Audio / 1.0 / 48 kHz / 192 kbps
Audio: French / DTS Audio / 5.1 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit

Par Stéphane Beauchet - le 8 janvier 2015