Menu
Test blu-ray

La piste des géants

BLU-RAY - Région B
Opening
Parution : 14 / 2 / 2012

Image

La version 70mm de La Piste des géants, sortie en DVD par la Fox en 2008 (aux USA) puis par Opening l'an passé est désormais disponible en Blu-ray pour la première fois au monde. Le résultat est assez impressionnant, autant pour la gageure technique d'un tel projet, filmé en 1930 dans un format panoramique, que par la qualité de la restauration qui, quatre ou cinq ans après - les technologies évoluent vite - reste perfectible mais encore très satisfaisante à nos yeux. Les contrastes sont bien gérés, le grain argentique est respecté, la définition est suffisamment précise pour mettre en valeur les caractéristiques du procédé Grandeur, comme la faible profondeur de champ ou l'importance accrue des arrière-plans. Si l''image est incroyablement stable, il subsiste une usure du négatif, une pluie de petites griffures plus ou moins présentes selon les plans, qui vient à peine gâcher le plaisir. Aucun souci au niveau de la compression (on signalera simplement un "drop" à 1h 44mn 29s).

En revanche, malgré un choix de sorties réjouissant au niveau du Blu-ray, nous regrettons que Opening nous propose encore un master en 1080i, perfectible par rapport au support (fabriqué pour les diffusions TV et qui ne respecte pas la vitesse de défilement d'origine).

Son

Le rendu de l'époque est fidèlement retranscrit par le mixage DTS Master Audio mono. Le spectre sonore n'est pas très large et reste dans une tonalité aigüe, nasillarde, couvrant la majeure partie des ambiances sans mettre en avant la musique.

Suppléments

 L'éditeur reprend les bonus de son édition DVD sortie en mars 2011.

Présentation par Patrick Brion (12  min - SD)
L’incontournable historien du cinéma et créateur du Cinéma de Minuit, dans une présentation plutôt simple (le décor n’est vraiment pas attrayant) mais remplie d’anecdotes, resitue La Piste des géants dans l’Histoire du cinéma et du western, genre délaissé au début du parlant car jugé peu bavard, dont le film aborde les thèmes traditionnels (vengeance, histoire d’amour) et en développe d’autres plus rares (la puissance de l’homme face à la nature, qu’on retrouvera dans Le Grand passage, par exemple). On revient évidemment sur John Wayne, dont c’est le premier grand rôle. Avec enthousiasme, Patrick Brion nous apprend que le film a été tourné simultanément dans plusieurs langues, une pratique courante à l’époque, dont Walsh en réalisa lui-même trois versions (en allemand, italien et français). Malheureusement ces "versions parallèles" n’ont jamais été retrouvées.

John Wayne, la piste d’un géant (45 min)
Evocation factuelle de la carrière de John Wayne racontée par Christophe Champclaux (entre autres fondateur de Ciné Horizon, un éditeur de sinistre mémoire), agrémenté de quelques développements autour de La Piste des géants. L'ensemble est correctement illustré (bandes-annonces, photos) et maintient un certain intérêt, notamment par des extraits d'un documentaire de 1971 dans lequel le Duke revient à Monument Valley accompagné de son "coach" John Ford : l'intimité entre les deux hommes se ressent immédiatement. Si le contenu offre donc son lot de surprises dans un ensemble qui ne fait pas d'étincelles, on regrettera une forme qui sent parfois l'amateurisme (montage souvent peu convaincant) et un certain ego: on aurait dû éviter Champclaux face caméra et en voix off (le commentaire est assez mal lu).

John Wayne, réalisateur (27 min - SD)
Produit en 2005, cet épisode de la série Les maitres du regard (également réalisée par Christophe Champclaux, dont on reconnait le style d'écriture) s’intéresse à la carrière méconnue du Duke en tant que réalisateur. Car de L’Ange et le mauvais garçon au fameux Alamo, en passant par Hondo ou Les Comancheros, John Wayne sera plusieurs fois passé derrière la caméra, sans être forcément crédité. On retrouve les défauts formels du précédent bonus : un montage sommaire et un commentaire inégal, plutôt scolaire et assez mal lu, mais contenant suffisamment d’informations et illustré par de nombreux extraits et bande-annonces.

Par Stéphane Beauchet - le 13 février 2012

Partenariat