Menu
Test blu-ray

La Marque du tueur

BLU-RAY - Région B
Elephant Films
Parution : 2 / 12 / 2014

Image

La copie est très belle, parfaitement restaurée, Elephant reprenant le master de l'édition Criterion qui avait effectué en grand nettoyage. La gestion du noir et blanc impeccable, les contrastes étant très bien équilibrés avec des noirs profonds et une palette de gris bien équilibrée. Pas de DNR abusif, le grain argentique est bien respecté. La définition est excellente, précise avec un beau piqué. Côté compression, c'est également du tout bon, avec cependant quelques passages où un fourmillement numérique est visible.

Son

Le mixage est très bien équilibré et la bande-son offre une très bonne dynamique. Un léger souffle est certes sensible, mais l'ensemble reste propre.

Suppléments

Présentation de Charles Tesson (14 min)
Charles Tesson explique comment Seijun Suzuki déconstruit les codes du film de yakuzas et propose un parallèle a priori osé avec Vertigo d'Alfred Hitchcock. Mais comme Charles Tesson n'est pas homme à lancer des idées en l'air, son argumentaire fait mouche et offre une autre perception du film.


Bandes-annonces des trois films de la Collection Suzuki
Trois bandes-annonces originales sous-titrées en français. Si celle de Détective Bureau 2-3 (4 min 20) est de qualité moyenne, celle de La Jeunesse de la bête (4 min 30) est en excellent état. En revanche, pour La Marque du tueur, (3 min 30), l'image est complètement écrasée et qui plus est de très mauvaise qualité. Quant au contenu, il s'agit de bandes-annonces typiques des films d'exploitation qui mettent l'accent sur les scènes d'action des différents films.

Galerie de photos

Par Olivier Bitoun - le 2 avril 2015

Partenariat