Menu
Test blu-ray

La Condition de l'homme

BLU-RAY - Région B
Carlotta
Parution : 4 / 11 / 2020

Image

La Condition de l’homme de Masaki Kobayashi avait fait l’objet d’un coffret DVD, déjà édité par Carlotta en 2006. Il s’agit donc ici d’une ressortie, mais cette fois-ci en profitant de la haute définition, au point que le packaging est exactement identique mais néanmoins d’une sobriété qui sied toujours autant, comme écrin, à cette somptueuse fresque cinématographique. Tourné en noir et blanc et Granscope, équivalent japonais du Cinémascope, chacun des films gagne donc en définition sur support Blu-ray. Mais en revanche, les défauts présents sur la première édition en DVD sont toujours visibles, avec par exemple un problème de pulsation de luminosité, présent sur une grande partie des séquences en extérieur du premier film, qui est surtout flagrant dans les plans où le ciel est visible. Les débuts de séquences ne sont pas toujours stables et nettoyés, mais cela dure à peine une seconde et permet d’apprécier le travail de restauration apporté à l’ensemble de ces films. Malgré un nettoyage visible, les films ne sont pas exempts de griffures, points blancs et autres poussières qui viennent parfois faire leur apparition - mais de manière plutôt discrète, ce qui ne gêne en rien le visionnage de cette œuvre. Le contraste est très bien équilibré et les niveaux de gris permettent d’admirer une image très détaillée, en particulier sur les gros plans où l’on voit très clairement les aspérités de la peau. Le grain cinéma est conservé mais ne provoque aucun fourmillement excessif dans l’image.

Son

Le film propose un mixage en DTS-HD Master Audio Mono 1.0 japonais. Les voix ainsi que la musique des films sont d’une bonne clarté et il n’y a pas de déséquilibre particulier. La musique composée par Chūji Kinoshita, tantôt martiale, tantôt épique, est particulièrement bien équilibrée, évitant de couvrir les voix ou les sons d’ambiance. On observe uniquement quelques différences de volume sonore lorsque les personnages s’expriment dans une autre langue que le japonais, en particulier dans le premier film, mais il s’agit d’un défaut qui semble propre au matériel d’origine. Par ailleurs, on peut remarquer dans la bande-annonce du dernier volet qu’il s’agit du premier film japonais produit en son stéréo. Bien qu’aucune mention n’y soit faite sur le coffret du film, ce dernier volet est bel et bien proposé en son stéréo, ce qui se remarque en particulier pour certaines séquences aux sons d’ambiance plus diffus - par exemple vers la fin du film, quand Kaji se remémore le rire de Michiko...

Suppléments

Les Blu-ray sont accompagnés d'un livret de 32 pages rédigé par Claire-Akiko Brisset, professeure en études japonaises et spécialiste de Kobayashi. Il s’agit apparemment du même livret que celui de l’édition de 2006, sans ajout supplémentaire. On retrouve, dans ce livret illustré de photos, un résumé des trois films, une courte biographie du réalisateur Masaki Kobayashi ainsi que des informations sur l’époque abordée dans le film et sur la genèse de cette adaptation du roman de Junpei Gomikawa. On y aborde aussi la production et la réalisation de la trilogie, ainsi que le côté « autobiographique » de cette oeuvre qui, bien qu'il s’agisse d’une adaptation littéraire, reste assez proche de l’expérience vécue par le réalisateur du film.

Blu-ray 1 : Il n’y a pas de plus grand amour

Bande annonce originale (4 min 34 - 1080p) présentant la sortie du premier film avec quelques extraits et la présentation du casting et des lieux de tournage.

Blu-ray 2 : Le Chemin de l’éternité

Bande-annonce originale (2 min 42 - 1080p) présentant la sortie du film.

Blu-ray 3 : La Prière du soldat

Bande-annonce originale (2 min 56 - 1080p) présentant la sortie du film.

Il est fort dommage de ne pas avoir plus de matière à supplément quand on sait qu’il existe des interviews de Masaki Kobayashi ou de l’acteur principal Tatsuya Nakadai, présents sur l’édition DVD de Criterion par exemple.

En savoir plus

Il n'y a pas de plus grand amour

Taille du Disque : 48,441,456,640 bytes
Taille du Film : 45,162,252,480 bytes
Durée : 3:24:15.701
Total Bitrate: 29.48 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: Japanese / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Le chemin de l'éternité

Taille du Disque : 48,064,493,568 bytes
Taille du Film : 46,308,712,896 bytes
Durée : 2:57:48.407
Total Bitrate: 34.73 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: Japanese / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

La prière du soldat

Taille du Disque : 48,320,870,400 bytes
Taille du Film : 45,557,965,632 bytes
Durée : 3:10:09.773
Total Bitrate: 31.94 Mbps Video: MPEG-4 AVC Video / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: Japanese / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Par Giuseppe Leone - le 30 novembre 2020