Menu
Test blu-ray

L'Homme qui en savait trop

BLU-RAY - Région B
Elephant Films
Parution : 4 / 2 / 2014

Image

A première vue, Elephant Films a pu profiter du même matériel que celui détenu par Criterion pour les besoins de son Blu-ray aux USA. L'Homme qui en savait trop version 1934 n'a clairement jamais été aussi beau. La copie est superbe (exceptionnelle propreté), le grain cinéma joliment respecté, et le noir et blanc bien contrasté de façon générale. Aucune rayure (comme c'était le cas auparavant de façon pléthorique au travers des différentes éditions DVD), aucun scratch, aucun problème de stabilité. On peut admirer le film comme Hitchcock l'avait sans doute voulu à sa sortie. Ensuite, il convient tout de même de préciser que le support Blu-ray montre ici ses limites car le rendu HD n'est pas forcément toujours probant. Il le serait très certainement en vidéo-projection ou sur un très grand écran TV. Sur un écran LED Full HD de taille normale (107 cm), de bonne qualité et parfaitement réglé, L'Homme qui en savait trop impressionne certes par sa propreté et le soin pointilleux apporté aux contrastes sur certaines scènes, mais sans faire de miracle au niveau du sentiment de profondeur. En l'occurrence, à l'instar de certains films des années 1930 diffusées en Blu-ray (par exemple Le Petit César), le travail est plus que respectable mais ne peut guère transcender son appartenance à une époque désormais assez lointaine (le film a tout de même 80 ans cette année). Tant mieux, le film sera donc appréciable dans sa forme brute et non dénaturée. Néanmoins, le DVD associé au Blu-ray par l'éditeur (disponible en combo) n'est pas aussi enthousiasmant : la finesse de l'image et son grain restent a fortiori inégalés sur le support HD. Reste aussi de légers fourmillements numériques sur le Blu-ray, peu présents mais réguliers, et trahissant une compression pas toujours optimale. Mais la chose est d'une discrétion tout à fait notable. Ce Blu-ray est, de manière générale, supérieur au Blu-ray des 39 marches également sorti par Elephant Films voici quelques temps. Une réussite.

Son

L'éditeur présente une version originale mono décrassée, et débarrassée du moindre souffle. Pas de craquements, des dialogues clairs, aucune saturation à l'écoute... Bref, du boulot de professionnel, extrêmement propre. Les sous-titres français sont idéalement discrets (de taille convenable), et la traduction relativement appropriée.

Suppléments

En suppléments : une série de bandes-annonces des films de la collection (il ne s'agit pas du matériel original, mais d'un nouveau montage effectué par l'éditeur) et une présentation du film par Jean-Pierre Dionnet. Celle-ci apparaît claire, concise, livrant de nombreuses informations sur le cinéaste et son résultat à l'écran. Les amateurs d'Hitchcock et/ou ceux qui possèdent une bibliographie fournie concernant le maître n'apprendront pas grand-chose, mais apprécieront le résumé. Le profane sera par contre ravi. Ce sera tout pour cette édition sobre et très classieuse.

Par Julien Léonard - le 10 février 2014