Menu
Test blu-ray

L'aventure de Mme Muir

BLU-RAY - Région A, B, C
20th Century Fox
Parution : 15 / 12 / 2013

Image

Depuis quelques années, le studio Twentieth Century Fox semble pratiquer une politique de restauration assez sérieuse sur son catalogue de films classiques. L'Aventure de Mme Muir a subi une importante restauration à partir d'un scan 4K, projeté pendant le Festival de Venise en 2012 et désormais disponible en Blu-ray.

Cette restauration a été effectuée à partir d'un Fine Grain Master conservé au Musée d'Art Moderne ainsi que d'un négatif de sauvegarde provenant des archives de la Fox, une deuxième source grâce à laquelle on a pu rattraper la qualité de certaines images ou séquences plus abîmées que d'autres. On remarque ainsi, dans certains plans, un rendu moins détaillé dans les hautes lumières. A d'autres moments (à partir de 1h 19min 30s, pendant cinq minutes, et à partir de 1h 33 min 35s, pendant près de trois minutes), la qualité de la définition change brutalement avec une sensation de flou visiblement causée par une instabilité des photogrammes au moment du tirage. L'effet problématique est, ceci dit, aussi bien rattrapé que possible.


Hormis les plans truqués (fondus enchaînés ou au noir) traditionnellement de moindre qualité, la définition de ce Blu-ray est évidemment bien meilleure que sur le DVD sorti en 2003, avec un trait souvent convaincant. On déplorera la présence trop modérée du grain (pour mieux équilibrer le rendu des deux sources ?), celui-ci ayant tendance à disparaître dans les basses lumières. Les séquences nocturnes perdent alors presque toute texture argentique, ce qui est quand même regrettable. Niveau contraste, l'image évolue dans une belle palette de gris même si le niveau de noir reste légèrement insuffisant dans certains plans (afin de mieux déboucher les zones les plus sombres). Globalement, on notera une belle stabilité des contrastes malgré l'état fragile des éléments mis à disposition (pellicule voilée). Il persiste cependant quelques petits défauts : les plus observateurs remarqueront parfois un très léger éclaircissement sur la partie latérale droite de l'image.


Son

La version originale est proposée en mono d'origine ainsi que dans un remixage 5.1 très subtil, à la spatialisation retenue, qui donne une meilleure ampleur aux sons d'ambiance et à la musique de Bernard Herrmann. Les deux rendus sont propres et très clairs. Le souffle, déjà discret en mono 1.0, est inexistant en 5.1. La version française est plus "grossière", moins ample. Elle a également été remixée en 5.1 (effet spatialisé également retenu, essentiellement ressenti sur les ambiances : la pluie qui tombe par exemple), ce qui atténue un peu l'usure du temps généralement constatée avec les VF. Le son reste plus aigu, couvert et proche de la saturation.

Suppléments

L'Aventure de Mme Muir n'a jamais bénéficié d'éditions DVD riches en suppléments. Et si la Fox a quand même financé une coûteuse restauration pour le film (ce qui reste le principal, ne l'oublions pas), aucun documentaire n'a encore été proposé pour replonger dans le film après son visionnage.

On ne perd pas tout à fait au change puisque L'Aventure de Mme Muir est accompagné de deux commentaires audio qui n'avaient jusque-là jamais été disponibles en France (mais uniquement sur le DVD américain). Ils sont malheureusement non sous-titrés, ce qui est un très mauvais point (récurrent) pour l'éditeur vis-à-vis du public français. Les seuls anglophones pourront ainsi profiter d'une véritable mine d'informations avec un premier commentaire qui vaut vraiment le détour. Greg Kimble (superviseur d'effets spéciaux numériques, accessoirement historien du cinéma... et fan absolu du film) et Christopher Husted (spécialiste du compositeur Bernard Herrmann) connaissent le sujet sur le bout des doigts, c'est le moins que l'on puisse dire. Analyse du scénario, de la musique, du casting, anecdotes et secrets de tournage, détails techniques sur les décors ou la photographie... Ils savent tout ou presque sur le projet et c'est un régal à écouter (surtout Kimble, très pédagogue).

Le second commentaire est plus scolaire, plus appliqué, moins surprenant. Il est dominé par les interventions de Jeanine Basinger (historienne du cinéma et responsable d'un programme d'études dans une université du Connecticut) qui se contente de paraphraser le film en livrant des informations à la Wikipédia. A ses côtés, 
Kenneth Geist (fameux biographe de Joseph L. Mankiewicz) évolue davantage dans l'analyse du style, ramené à la carrière du réalisateur. Il reste intéressant et pertinent, même si ses interventions sont plus rares.

Bande-annonce (2 min 39s - SD - 4/3) non restaurée et non sous-titrée.

En savoir plus

Taille du disque : 33 290 716 233 bytes
Taille du film : 32 215 093 248 bytes
Durée : 1:44:24.841
Bitrate vidéo moyen : 32 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 32006 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2916 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1027 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Audio: Spanish / Dolby Digital Audio / 1.0 / 48 kHz / 192 kbps
Audio: French / DTS Audio / 5.1 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit
Audio: English / Dolby Digital Audio / 2.0 / 48 kHz / 224 kbps
Audio: English / Dolby Digital Audio / 1.0 / 48 kHz / 192 kbps
Audio: Italian / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1056 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Par Stéphane Beauchet - le 5 septembre 2014