Menu
Test blu-ray

Equus

BLU-RAY - Région All
Outplay
Parution : 5 / 9 / 2017

Image

Outplay Films, éditeur spécialisé dans les films gays et lesbiens, sort aujourd'hui Equus dont il reprend la restauration éditée aux USA, chez Twilight Time, en 2014 (un disque aujourd'hui épuisé). Celle-ci est très convaincante malgré quelques petite limites techniques du côté du scan HD. Si le trait pourra (parfois) sembler un peu doux, avec une légère impression d'accentuation des contours, l'image reste assez précise, aidée par un bon niveau de détail. La copie est très propre, quasiment immaculée, avec une image stable, à l'étalonnage équilibré et une colorimétrie fidèle à la photographie grisâtre d'Oswald Morris. Surtout, l'ensemble est soutenu par un grain fin intact qui donne ici un très beau cachet argentique, l'impression durable que nous sommes devant une fidèle présentation du film. On ne note aucun souci d'encodage, le débit vidéo étant même très confortable.

Son

La piste anglaise est, elle aussi, très convaincante. Totalement nettoyée, elle possède une dynamique honorable et une bonne restitution du mixage d'origine. La version française est plus terne et plus couverte, avec des ambiances plus discrètes et une musique en retrait.

Suppléments

L'éditeur a soigné ses premiers Blu-ray jusque dans le packaging : ce combo Blu-ray / DVD (au contenu identique) est présenté dans un très élégant digipack au visuel recherché (mais au format DVD). Si l'on perd le commentaire audio et des suppléments de l'édition américaine, on notera malgré tout un effort éditorial certain, avec des suppléments "maison" tout à fait intéressants. On trouvera tout d'abord le dossier de presse de l'époque, contenant des biographies des acteurs, du réalisateur et du scénariste, quelques explications de texte et un synopsis qu'il conviendra de lire APRES la découverte du film.

Sidney Lumet, cinéaste du doute (45 min - 1080i)
Le réalisateur Derek Woolfenden, dans une moindre mesure, et surtout l'historien et critique Jean-Baptiste Thoret racontent Sidney Lumet et son travail sur Equus. Thoret, toujours aussi passionné et passionnant à écouter, évoque d'abord le parcours de ce "cinéaste intellectuel" new-yorkais ("à distance d'Hollywood") "qui nous rend intelligent, qui nous fait réfléchir", "à la fois classique et moderne", partagé entre le théâtre, la télévision puis le cinéma. Il parle de son style indéfinissable, "relativement invisible", ce qui retardera la reconnaissance critique de son oeuvre. C'est ensuite une analyse précise et pertinente d'Equus, dans la veine des "films inconfortables" de Lumet : personnages "à deux doigts de basculer", "fantasme un peu étrange et païen", vision d'une "société corsetée" à la "normalité monstrueuse". Un bel éclairage pour ce film mystérieux...

L'oeil du psy (12 min - 1080i)
Le psychanalyste Pascal Laëthier parle d'Equus du point de vue professionnel, observant d'abord son homologue dans le film, ses doutes, ses erreurs. Il contextualise l'oeuvre, rappelant qu'elle s'inscrit dans le mouvement de contestation des années 70 (mise en cause de la psychiatrie) et parle de cette "psychanalyse mutuelle", cette rencontre "gagnée par la psychose". Apportant des précisions intéressantes sur la folie et sa relative consistance, il commente certaines scènes et admire l'originalité du film qui donne à voir "le fantasme originaire", rarement vu au cinéma.

Bande-annonce originale (1 min 59 - 1080i)

En savoir plus

Taille du Disque : 45 842 021 360 bytes
Taille du Film : 35 159 537 664 bytes
Durée : 2:17:54.307
Total Bitrate: 33,99 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 27,99 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 27991 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 2042 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1950 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 41,570 kbps
Subtitle: French / 43,069 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 4 septembre 2017

Partenariat