Menu
Test blu-ray

Diabolo Menthe

BLU-RAY - Région B
TF1 Studio
Parution : 5 / 9 / 2017

Image

Diabolo Menthe semble avoir été remasterisé récemment à partir d'un scan plus ancien. Si on note la très grande propreté de l'ensemble, la grande stabilité du cadre, des contrastes (équilibrés) et de la colorimétrie (nuancée et bien saturée), on regrettera un léger sentiment de douceur, comme un infime lissage. Le piqué est plutôt bon mais il aurait pu être encore accentué ; le niveau de détail, là aussi satisfaisant, paraît toutefois limité (avec un léger manque de texture sur les visages et les vêtements). Le grain, encore présent, paraît moins fin qu'espéré et semble un peu atténué. Les conditions de visionnage restent toutefois relativement confortables, soutenues par un débit vidéo très solide.

Son

Le mixage d'origine, très sobre, est très bien restitué : dialogues clairs, rendu des ambiances subtiles, grande propreté de l'ensemble, absence de traces d'usure, de saturations ou de souffle.

Suppléments

TF1 Studio reprend les suppléments de son édition DVD sortie en 2008.

Entretien avec Diane Kurys (33 min - SD)
Bonne cliente pour ce genre d'exercice, Diane Kurys se livre avec émotion et franchise sur ses débuts "naïfs" dans le métier. Elle raconte l'aventure d'un film arrivé un peu par hasard, parti du besoin presque thérapeutique de raconter ses souvenirs d'adolescence au lycée, l'histoire d'un divorce, d'un père absent, d'une petite fille qui souffre. Elle se souvient de l'écriture du scénario, ses amis du Splendid qui lui ont "donné quelques gags", et ne cache pas avoir appris le métier sur le tas, bien secondée par son chef opérateur, le fameux Philippe Rousselot. Elle se rappelle comment il l'a "libérée" à la veille du tournage, lorsqu'elle fut prise d'une angoisse irrépressible. Diane Kurys parle du casting, "l'intériorité" de la jeune Eléonore Klarwein, le choix du titre Diabolo Menthe et la chanson d'Yves Simon "qui a fait la moitié du succès du film". Elle parle de la sortie en salle, la réaction de sa mère devant le film, le chèque d'amour laissé par sa soeur, et l'échange avec le public qui a transformé son existence. Un excellent entretien.


Rencontre avec Yves Simon (13 min - SD)
C'est, là aussi, un entretien intéressant, un autre point de vue sur la production du film. Le chanteur évoque la rencontre avec Diane Kurys pendant le Festival de Cannes 1976 et la lecture d'un scénario qui s'appelait encore "Histoire de petites filles". Il évoque la phase de composition de sa première musique de film, avec des cordes ("un peu à la manière de Georges Delerue") et du piano ("un peu à la manière de Michel Legrand"). Il raconte surtout "l'évènement" qui a inspiré les paroles de sa chanson : la lettre d'amour que lui a envoyée la jeune Corinne Dacla (qui joue dans le film).


La boîte à images (4 min - SD)
La réalisatrice retrouve dans un carton certaines archives du tournage, le scénario, le storyboard, un magazine de l'époque.

On trouve enfin la bande-annonce originale (2 min 25 s - SD) où l'on peut apercevoir une scène non retenue au montage (Frédérique et le père de Muriel, au café), et la bande-annonce 2017 (1 min 30 s - 1080i) pour la sortie du Blu-ray.


En savoir plus

Taille du Disque : 28 429 102 288 bytes
Taille du Film : 25 505 378 304 bytes
Durée : 1:40:58.041
Total Bitrate: 33,68 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 29,98 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 29985 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1957 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 37,687 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 24 octobre 2017