Menu
Test blu-ray

Cochons et cuirassés

BLU-RAY - Région B
Elephant Films
Parution : 3 / 11 / 2015

Image

Cette édition reprend le même master que celui édité par Masters of Cinema en Grande-Bretagne en 2011. Comme souvent avec le matériel provenant du Japon, les transferts sont corrects mais ne génèrent  pas toujours l'enthousiasme. L'image est bien définie mais les contrastes sont un peu en retrait, le grain est présent et il n'y a pas de manipulation numérique notable. Les éléments chimiques sont propres sauf le générique du début qui est assez abîmé. L'encodage AVC est correct, sans artefact de compression visible. En cliquant sur les deux liens ci-dessous, vous aurez accès à deux comparatifs mulot in / mulot out, vous permettant de constater le peu de différence visible entre l'édition anglaise et l'édition française. On notera malgré tout des noirs plus profonds sur cette dernière, ce qui n'est pas un mal pour ce film, d'autant que c'est sans perte d'information.

Comparatif 1   Comparatif 2

Son

L'unique piste audio proposée est bien entendu la version japonaise mono. La musique et les ambiances sont agréables à l'écoute, mais les voix le sont moins avec quelques sifflantes dans les aigus. Le jeu hystérique des comédiens a parfois tendance à saturer la prise de son.

Suppléments

Présentation du film (10 min - HD)
Julien Sévéon et Stephen Sarrazin, deux spécialistes du cinéma japonais, évoquent le contexte historique de Cochons et cuirassés, l'occupation américaine au Japon après la Deuxième Guerre mondiale. Un sujet délicat finalement peu abordé au cinéma, y compris en Europe.

Elephant Films a la bonne idée de proposer un épisode de la série documentaire Cinéastes de notre temps : Imamura, le libre penseur (61 min - SD). On suit le réalisateur dans différents lieux, parfois en rapport avec les films commentés (ainsi sur un quai, face à des "cuirassés" de la marine américaine), et parfois accompagné du comédien Kazuo Kitamura ou de l'interprète et traductrice Catherine Cadou. Imamura raconte un peu ses méthodes de travail ("Je pense en documentariste") ainsi que quelques anecdotes comme lorsqu'il a observé le tournage d'un véritable film pornographique produit par des Yakuzas ; l'arrivée américaine après la guerre ; ou l'évocation des prostituées, véritables "chiffons en papier". C'est une entrée en matière intéressante, surtout pour ceux qui ne connaîtraient pas le cinéma de Shôhei Imamura. Non seulement parce que l'on fait un peu connaissance avec le personnage, mais aussi grâce aux nombreux extraits de ses films qui donnent envie d'en voir davantage... (NDLR : ce supplément est disponible sur les trois éditions Imamura éditées par Elephant Films.)

Galerie de photos (3 min - HD)

En plus des bandes-annonces des différentes collections de l'éditeur, on trouve celles de Cochons et cuirassés (4 min 13 - 1080p), du Pornographe (3 min 24 - 1080p) et de La Femme insecte (1 min 44 - 1080p).


 

Les disques sont également accompagnés d'un livret de 12 pagesShôhei Imamura, Maître des désirs inassouvis, écrit par Bastian Meiresonne, auteur, entre autres, d'un livre sur le réalisateur. Outre un rapide historique sur le parcours du cinéaste, il s'agit surtout de (trop) brèves mais passionnantes analyses des trois films qui composent cette (première ?) salve Imamura. Ce spécialiste du cinéma asiatique replace ces oeuvres dans la carrière d'Imamura qui fut l'une des grandes figures de la Nouvelle Vague japonaise. Un teasing efficace qui vous donnera sans doute l'envie d'en découvrir davantage.

En savoir plus

Disc Title: COCHONS ET CUIRASSES
Disc Size: 44 527 198 110 bytes
Protection: AACS
BD-Java: No
Playlist: 00000.MPLS
Size: 31 277 187 072 bytes
Length: 1:47:30.193
Total Bitrate: 38,79 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 34994 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: Japanese / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1832 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 28,720 kbps

Par Jean-Marc Oudry (test) et Stéphane Beauchet (bonus) - le 2 novembre 2015