Menu
Test blu-ray

Cet obscur objet du désir

BLU-RAY - Région B
Studio Canal
Parution : 23 / 10 / 2012

Image

Ce transfert HD est excellent, exécuté à partir d’éléments chimiques en très bon état  hormis un voilage de la pellicule visible dans quelques scènes en basse lumière et une scène aux noirs trop collés (la scène d’amour dans le patio). Pour le reste, les extérieurs tournés à Séville sont très beaux (la Giralda !), bien définis et très lumineux. C’est peut-être légèrement dégrainé, mais sans conséquence notable. On peut suspecter un dégrainage, mais on ne peut jamais être affirmatif sans avoir vu les éléments d'origine, sauf si il est vraiment destructeur. Ce qui n'est pas le cas ici.

Son

Version originale en mono claire et précise, quelques décalages de post-synchronisation un peu trop voyants.

Suppléments

L'arbitraire du désir par Jean-Claude Carrière (33 min - HD) 
Jean-Claude Carrière, qui a longtemps collaboré avec Bunuel comme scénariste, livre quelques clés pour comprendre le langage cinématographique Bunuelien. Il nous distille également quelques anecdotes savoureuses, comme cette rencontre avec Alfred Hitchcock. Indispensable...

Luis Bunuel raconté par Carlos Saura (11 min - HD)
Carlos Saura évoque son amitié, mais aussi les conditions du retour de Bunuel en Espagne en 1960.

Double Dame (35 min. en HD)
Carole Bouquet et Anjela Molina racontent leur expérience sur le tournage, en particulier le double rôle qu'elles tiennent dans le film, rôle qui au départ devait être tenu par Maria Schneider.

Portrait d'un cinéaste impatient (15 min. en HD)
Pierre Lary (assistant réalisateur) et Edmond Richard (directeur de la photo) racontent le tournage de Cet obscur objet du désir.

Enfin le Blu-ray comporte un livret de 20 pages écrit par Arnaud Duprat de Montero, écrivain et spécialiste de Luis Bunuel.

Par Jean-Marc Oudry - le 22 octobre 2012