Menu
Test blu-ray

Atlantique, latitude 41°

BLU-RAY - Région B
Elephant Films
Parution : 10 / 12 / 2012

Image

Déjà sorti en Angleterre (chez ITV) et aux Etats-Unis (chez Criterion) en mars 2012, ce master récemment restauré en 2K offre d'excellentes conditions de visionnage : les contrastes sont solides, avec une palette de gris bien nuancée. La définition est globalement très bonne et rend encore plus visibles les nombreuses images d'archives ou d'actualités qui illustrent le début du film et qui sont, elles, d'une qualité sensiblement moindre. Si la copie est très propre, on pourra cependant repérer, dans quelques plans de nuit, d'infimes et légers dommages. C'est en tout cas un beau travail de restauration, le meilleur rendu de la première salve de cette collection Cinéma Master Class.

Son

Les pistes audio sont à peu près équivalentes, la VF évolue peut-être légèrement plus dans les aigus. Dans les deux cas on ne note aucun souci majeur, au pire quelques bruits d'usure et un très léger souffle, très ponctuels (surtout sur la VF). La version originale est logiquement un peu plus riche en ambiances. Les voix de la VF ont un aspect plus métallique, moins naturel.

Suppléments

Making of (SD - 4/3 - 58 min)
Si la forme est très marquée par son époque (produit en 1993, l'ensemble est filmé et monté très simplement, avec un rythme tranquille), ce documentaire reste très intéressant pour les amateurs du "plus grand film britannique des années 50". Il n'y a que deux intervenants, mais non des moindres : le producteur du film, William MacQuitty, et l'auteur du livre dont est inspiré Atlantique latitude 41°, Walter Lord. Tous deux parlent d'un évènement qui a symbolisé la fin d'une époque, marquant toute une génération et les enfants qu'ils étaient : MacQuitty, qui vivait près du chantier où a été construit le Titanic, a même assisté à sa mise à l'eau ! Le livre de Walter Lord fut l'occasion pour MacQuitty de monter le projet d'un film qu'il souhaitait le plus réaliste possible, "un drame tout prêt" : passionné par le sujet, Walter Lord avait pu entrer en contact avec des survivants et recouper des informations sur près de vingt années pour écrire son livre, très détaillé. Le documentaire propose de nombreuses images du tournage, filmées et commentées par MacQuitty lui-même. Très fier de son film, celui-ci regrette encore son échec aux Etats-Unis, le public ne s'étant pas déplacé pour un film sans vedette alors qu'il s'agit selon lui "d'un grand film documentaire dont le bateau est la star."

Cette édition Blu-ray contient également le DVD du film.

Par Stéphane Beauchet - le 7 février 2013