James Bond 007 : Sujet général

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Roilo Pintu
Machino
Posts: 1366
Joined: 7 Oct 17, 15:13

Re: James Bond 007 : Sujet général

Post by Roilo Pintu »

harry wrote: 5 Oct 21, 13:38
Bens1912 wrote: 5 Oct 21, 13:19 GoldenEye est très bon je trouve, par rapport aux 3 suivants.
J'ai plus joué au jeu sur N64 que revu le film.
Pareil, ce jeu était génial, le nombre de parties nocturnes à plusieurs!
Tomorrow un peu mieux foutu (peu être le meilleur des Brosnan?).
Of course, une très bonne mise à jour d'On ne vit que deux fois, avec un Brosnan assez énervé, Michelle Yeoh sous employée fait quand même plaisir, et David Arnold est à son sommet sur la saga.

J'ai écouté le score de Zimmer et en ce qui me concerne, pas terrible (sans surprise?). Mieux que Thomas Newman, sans doute parce que Zimmer n'a pas peur d'utiliser le Bond Thème, mais c'est bien pauvre au-delà... Si le thème de Bond n'était pas là, cela pourrait être n'importe quel score de film d'action d'aujourd'hui. Oui assourdissant et sans mélodie!

Pour se soigner les oreilles :
(1er épisode d'une série, avec visiblement un ou deux épisodes réservés aux tippeurs (sur les chansons de Bond))

Image
User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 14046
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: James Bond 007 : Sujet général

Post by hansolo »

Box Office France des 007.
Connery surclasse ses concurrents (même si Skyfall a détroné Goldgfinger presque 50 ans après!)
Les Dalton n'ont pas performés.
Les Brosnan sont remarquablement stables au contraire des Craig.
Le Lazenby est dernier de la classe.

PS : Jamais plus jamais a fait 2 582 054 entrées; legerement mieux que le precedent Connery : Les Diamants sont éternels.

Source:
Olivier du Jaunet @Odujaunet
Image
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
Rick Deckard
Assistant opérateur
Posts: 2345
Joined: 6 Jan 08, 18:06
Location: Los Angeles, 2049

Re: James Bond 007 : Sujet général

Post by Rick Deckard »

En pourcentage du nombre d’habitants en France, ou du nombre total d’entrées au cinéma toutes sorties confondues l’année de sortie du Bond, serait peut-être plus pertinent ?

On sait que la fréquentation au cinéma varie au cours des années, comparer les entrées brutes ne veut pas dire grand chose. (L’absence de notions élémentaires de statistiques chez la plupart des gens, particulièrement les journalistes, est une catastrophe)
User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 14046
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: James Bond 007 : Sujet général

Post by hansolo »

Rick Deckard wrote: 6 Oct 21, 10:09 En pourcentage du nombre d’habitants en France, ou du nombre total d’entrées au cinéma toutes sorties confondues l’année de sortie du Bond, serait peut-être plus pertinent ?
Le % du nb d'habitants peut sembler pertinent; mais il ne prendra pas en compte l'evolution des habitudes de vie (les habitudes de frequentation du cinéma ont beaucoup evolué en 60 ans; sans compter le quasi non ressortie des films au cinéma aujourd'hui, alors que c'etait systématique a l'époque surtout pour une saga*).
Le % du nb d'entrées l'année de sortie pourrait être un bon indicateur en effet. Ce pourrait être également interessant de savoir a quelle place le film se classe l'année de sa sortie: Skyfall est le seul a s'enorgueillir d'une premiere place il me semble.

Par contre, le nb d'entrées "brut" (exposé plus haut) indique bien le succès d'un acteur au fil des films (vu qu'un acteur de James Bond n'est resté a l'affiche qu'une 15aine d'année au mieux).
On voit que l'"etiquette" James Bond attire a minima 1,5 millions de spectateurs. Le reste est lié a la promotion, la qualité du film puis l'évolution du capital de l'acteur.


* Il convient de preciser que les chiffres d'entrées des Bond - au moins avant 1980 - ne correspondent pas au score l'année de leur sortie: ainsi Goldfinger n'a fait "que" 4 213 960 entrées lors de sa 1ere exploitation; les ressorties ont grandement augmenté le capital initial! (+50% entrées au fil des années)
Idem pour Bons baisers de russie qui n'a fait "que" 2 098 548 entrées lors de sa 1ere sortie.
Aujourd'hui, les ressorties ponctuelles n'auront pas d'impact significatif sur le Box office final: c'est remplacé par les sorties vidéos/VOD ou les diffusions TV.
Donc pour "bien faire", ça demanderait de separer les entrées 1ere exploitation des ressorties ...
Autant dire que ça prendrait bcp de temps, et que ça ne serait pas très lisible.

Par contre le classement en nb d'entrées semble bien plus pertinent que celui US (en $ courant) qui n'a pas la moindre pertinence pour comparer le succès de film sortis a des époques completement différentes et sans compter l'inflation.
Last edited by hansolo on 6 Oct 21, 15:18, edited 1 time in total.
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15696
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: James Bond 007 : Sujet général

Post by Watkinssien »

Avec vos avatars, on a l'impression d'assister à une discussion spatio-temporelle.
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 14046
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: James Bond 007 : Sujet général

Post by hansolo »

Pourquoi les musiques de James Bond se ressemblent autant ?
De nombreux thèmes d’introduction des films James Bond portent en eux un motif musical vieux de près de soixante ans, qui fait office de ligne conductrice.
Par Simon Lesage

- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
Zelda Zonk
Amnésique antérograde
Posts: 13541
Joined: 30 May 03, 10:55
Location: Au 7e ciel du 7e art

Re: James Bond 007 : Sujet général

Post by Zelda Zonk »

Merci hansolo, vidéo très intéressante.
Ceci dit, tout cela est plutôt bien connu des musicos, qui se réfèrent souvent à cette montée chromatique comme "le motif Bond". En harmonie, cela se traduit par une quinte, une quinte augmentée, une sixte, et retour à la quinte augmentée (désolé si j'ai perdu les réfractaires au solfège) :mrgreen:
On retrouve ce motif partout, bien au-delà de James Bond, en variété mais aussi souvent en jazz, un genre musical friand des chromatismes.

Voici deux exemples hors-Bond :

L'intro du Poinçonneur des Lilas, où c'est parfaitement clair :



La réharmonisation de Feeling Good, par Michael Bublé, où c'est également très clair entre 1'34 et 1'40 (il reprend même le thème à la trompette, en plus du motif chromatique à la basse) :



Notez que ce motif n'a pas été inventé par John Barry. Il est vieux comme l'histoire de la musique. Lui a simplement eu l'intuition et l'intelligence d'en faire un « gimmick ».
User avatar
Barry Egan
Accessoiriste
Posts: 1563
Joined: 5 Jan 12, 18:51

Re: James Bond 007 : Sujet général

Post by Barry Egan »

Ce motif est vieux comme le monde :

Image
User avatar
Zelda Zonk
Amnésique antérograde
Posts: 13541
Joined: 30 May 03, 10:55
Location: Au 7e ciel du 7e art

Re: James Bond 007 : Sujet général

Post by Zelda Zonk »

Barry, j'ignore si tu te réfères au motif qui ouvre cette symphonie de Mozart, mais si c'est le cas, ça n'a rien à voir :wink:

On a ici :
Do (sur un accord de Do majeur)
Ré (sur un accord de Fa majeur)
Fa (sur un accord de Sol majeur)
Mi (sur un accord de Do majeur)

En tout cas, c'est que je t'entends assez clairement.

Donc des intervalles qui n'ont absolument rien en commun avec le motif chromatique de Bond, si ce n'est qu'ils montent puis descendent.

Pour être raccord avec Bond, il faudrait par exemple la progression : Do / Do dièse / Ré / Do dièse (sur un accord de Fa majeur).
User avatar
Barry Egan
Accessoiriste
Posts: 1563
Joined: 5 Jan 12, 18:51

Re: James Bond 007 : Sujet général

Post by Barry Egan »

Je ne voulais évoquer que le caractère ascendant/descendant et ce 1 2 3 4 typique. Je ne connais rien aux notes :oops:
Image
1kult
Monteur
Posts: 4808
Joined: 27 Sep 10, 00:54

Re: James Bond 007 : Sujet général

Post by 1kult »

Avec Jérôme, nous avons enregistré cette semaine un épisode de Soyez sympas rembobinez, sur l’histoire de l’agent secret sur petit écran. Du pan et du scan, du laserdisc Criterion et du commentaire audio « censuré », du DVD sans VO, du Blu-ray hagiographique, et du lait.

Première partie, consacrée à Sean Connery et Roger Moore :

https://shows.acast.com/soyez-sympas-re ... james-bond

Bonne écoute ! 😊
1Kult.com, le Webzine du cinéma alternatif en continu !
------------
Le site : http://www.1kult.com
Le facebook : http://www.facebook.com/1kult
le twitter : http://www.twitter.com/1kult
Le compte viméo : http://www.vimeo.com/webzine1kult
User avatar
Spongebob
Mogul
Posts: 10302
Joined: 21 Aug 03, 22:20
Last.fm
Liste DVD
Location: Pathé Beaugrenelle

Re: James Bond 007 : Sujet général

Post by Spongebob »

Ça a l'air très intéressant ! Est-ce que vous avez prévu de rendre les épisodes disponibles sur les différentes plateformes ? Par exemple Podcast Addict. Ou bien donner accès à un fichier téléchargeable ?
User avatar
cinéfile
Accessoiriste
Posts: 1799
Joined: 19 Apr 10, 00:33
Location: Bourges

Re: James Bond 007 : Sujet général

Post by cinéfile »

(Je transfère la discussion là c'est plus adapté)
Alexandre Angel wrote: 12 Oct 21, 20:16
Major Tom wrote: 12 Oct 21, 20:05 :D

Rien que pour vos yeux est un Bond un peu trop sous-estimé mais qui comporte de très bons moments. Même la musique on s'y fait.
La résolution m'avait paru décevante du point de vue du spectacle : pas d'explosions, pas de décors de ouf (si ce n'est , il est vrai, les décors naturels ).

Mais le film était perclus de tout plein de morceaux de bravoure (plus ou moins importants) qui semblaient se succéder avec générosité.
Du point de vue du montage, la séquence où Carole Bouquet et Roger se font trainer dans les coraux était très efficace.

Le charme de cet opus était le retour à une simplicité terrienne (après la sophistication spatiale de Moonraker) mais avec les moyens de 1981, qui avaient évolués depuis 1979.
Sans vouloir faire un parallèle avec le débat sur Léa Seydoux du type "les actrices françaises à la rue dans James Bond" (je n'ai pas vu Mourir peut attendre et n'ai rien contre l'actrice en question) mais ce que retient de mon visionnage - pas tout réçent - de Rien que pour vos yeux, c'était une Carole Bouquet totalement à l'ouest... y compris dans son auto-doublage.

Moonraker me plait bien dans sa première partie avant tout le binz dans l'espace.
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10843
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: James Bond 007 : Sujet général

Post by Alexandre Angel »

Oui, Bouquet n'était pas bonne, et pas spécialement sexy.
Rien que pour vos yeux n'était pas immense mais son charme venait de son ancrage "réaliste" (on était assez proche, quelque part, de Commando pour un seul homme, d'Etienne Périer ) allié à un assez grand professionnalisme artisanal dans sa réalisation (quelque part, il s'accordait bien avec Raiders of the lost ark, sorti chez nous un bon mois avant).

EDIT et là j'ai un problème avec les dates. Je ne navigue qu'avec ma mémoire et je m'inscris en faux avec les dates de Wikipédia et d'IMDB : il est dit que le Spielberg est sorti chez nous le
16 septembre 1981 et le James Bond le 22 août.
Pour le Spielberg, why not, bien que ça me paraît un brin tard étant donné que je suis sûr que c'était la veille de la rentrée scolaire. Mais bon, elle était sans doute plus tard que prévu.

Par contre pour le James Bond, je suis sûr à 100 % que ça ne pouvait être aussi tôt dans la saison, à savoir pendant encore les vacances scolaires estivales. Je suis sûr que c'était situé à l'automne.
Par quel biais puis-je trouver gain de cause ? Karras, au secours !
User avatar
Roilo Pintu
Machino
Posts: 1366
Joined: 7 Oct 17, 15:13

Re: James Bond 007 : Sujet général

Post by Roilo Pintu »

C'est une bonne rupture avec Moonraker, Rien que pour vos yeux laisse en plus l'occasion à Roger Moore de reprendre sa place de tueur, et de le mettre dans des situations extrêmes assez bien intégrées à l'histoire.

Pour la sortie, j'ai un livre qui donne également la date du 22 Août 1981, mais sans doute sourcé sur Wiki et IMBD.