Menu
Test dvd

Le Virginien : Saison 2 / vol.2

DVD - Région All
Elephant Films
Parution : 16 / 12 / 2015

Image

Ce volume médian de la deuxième saison contient comme précédemment 5 DVD sur lesquels on trouve 10 épisodes de 72 à 75 minutes chacun. Cinq seulement bénéficient d'une version française, ceux auxquels les titres français ont été ci-dessous rajoutés entre parenthèses.

  • 2.11 The Fatal Journey réalisé par Bernard McEveety : 4/10
  • 2.12 A Time Remembered (L'Heure du souvenir) réalisé par William Witney : 6/10
  • 2.13 Siege (Siège) réalisé par Don McDougall : 8.5/10
  • 2.14 Man of Violence réalisé par William Witney : 6.5/10
  • 2.15 The Invaders réalisé par Bernard McEveety : 7.5/10
  • 2.16 Roar from the Mountain réalisé par Earl Bellamy 4/10
  • 2.17 The Fortunes of J. Jimerson Jones (Un coeur d'or) réalisé par Don McDougall : 5.5/10
  • 2.18 The Thirty Days of Gavin Heath réalisé par John Florea : 7.5/10
  • 2.19 The Drifter (La Guerre des ranchs) réalisé par Don McDougall : 7/10
  • 2.20 First to Thine Own Self (Le Témoin) réalisé par Earl Bellamy : 7/10


Le tout est dans l'ensemble une fois encore fort bien restauré et en tout cas proposé au bon format 1.33 - 4/3. Certes ici encore, sur la totalité des épisodes contenus dans le coffret, quelques-uns s'avèrent un peu plus propres que d'autres (les copies de The Fatal Journey, Roar from the Mountain et A Time Remembered par exemple se révèlent d'une beauté quasi exemplaire avec des couleurs très vives ; au contraire celle de First to Thine Own Self a plutôt mal vieilli), des taches, des  lignes verticales et des griffures persistent ici et là (notamment sur la droite de l'image dans The Thirty Days of Gavin Heath sans que ce ne soit rédhibitoire), certains plans ont moins bien que d'autres résisté à l'usure du temps - parfois en intérieur, plus souvent des plans d'ensemble en extérieurs parmi lesquels il doit se trouver de nombreux stock-shots -, mais le confort de visionnage reste globalement plus que satisfaisant avec sur certains gros plans une définition parfois impressionnante de précision. A nouveau du très beau travail ! Pour s'en rendre compte, il suffit d'aller jeter un oeil sur les captures à raison de huit par épisodes.

Son

Cinq épisodes de ce deuxième tiers de la saison 2 ne sont proposés qu'en VOSTF. Ceux disposant de la VF ont donc leur titre français entre parenthèses dans la liste ci-dessus. A signaler que Man of Violence a autrefois été doublé (il est passé en 1966 sur nos lucarnes françaises sous le titre Le Désert interdit) mais que la VF n'est en l'occurrence pas disponible ici. Un ensemble vraiment très bien conservé, clair et souvent dynamique, même si des baisses d'intensité viennent se faire parfois entendre et que sur certains épisodes la bande-son se fasse parfois sourde (Roar from the MountainThe Fortunes of J. Jimerson Jones) ou grésillante. Les VF d'origine font leur âge sans cependant qu'elles ne soient inaudibles, loin de là ! A signaler enfin que les sous-titres ne sont pas imposés mais facultatifs, une aubaine pour les anglophiles !

Suppléments

Et tout d'abord, l'habituel remerciement à l'éditeur Elephant Films pour nous avoir offert la possibilité de pouvoir poursuivre cette magnifique série à travers une édition d'excellente qualité. Qu'ils ne craquent surtout pas avant la fin des 9 saisons !

Comme supplément de ce cinquième coffret, on trouve avant tout la suite de l'entretien précédent avec Gary Clarke (15 min) qui se trouvait déjà sur les DVD américains : avec un réjouissant humour à froid et un enthousiasme non feint, le comédien interprétant Steve revient sur ses relations avec les autres comédiens - et notamment James Drury, Lee J. Cobb et "son grand frère" Doug McClure, tous trois d'immenses professionnels ,- avec les prestigieux guest stars dont Robert Redford et surtout George C. Scott pour qui il avait une admiration sans borne, et enfin sur l'après-Virginien et notamment son travail "caché" de scénariste sur la série Max la Menace produite par Mel Brooks ; une anecdote une fois encore narrée longuement et avec une grande cocasserie par cet attachant comédien. Ajoutez à cela des bandes-annonces d'autres séries de l'éditeur : Opération danger, La Traque et L'Homme de fer, toutes en version française. Un menu moins conséquent que le précédent mais toujours plutôt sympathique !

En savoir plus

Par Erick Maurel - le 21 octobre 2017