Menu
Test dvd

Le Virginien : Saison 2 / vol.1

DVD - Région All
Elephant Films
Parution : 21 / 10 / 2015

Image

Ce 1er volume de la deuxième saison contient comme précédemment 5 DVD sur lesquels on trouve 10 épisodes de 72 minutes chacun :

  • 2.01 Ride  a Dark Trail réalisé par John Peyser : 7/10
  • 2.02 To Make this Place Remember réalisé par Robert Ellis Miller : 5.5/10
  • 2.03 No Tears for Savannah (En souvenir du passé) réalisé par Don McDougall : 7.5/10
  • 2.04 A Killer in Town (Le Tueur) réalisé par John English : 7/10
  • 2.05 The Evil that Men do réalisé par Stuart Heisler : 7/10
  • 2.06 It Takes a Big Man réalisé par Bernard McEveety 8/10
  • 2.07 Brother Thaddeus (Une vieille connaissance) réalisé par John English : 7/10
  • 2.08 A Portrait of Marie Valonne (Marie Valonne) réalisé par Earl Bellamy : 6/10
  • 2.09 Run Quiet réalisé par Herschel Daugherty : 7/10
  • 2.10 Stopover in Western Town (Intermède à Medicine Bow) réalisé par Richard L. Bare : 7/10

Comme c'était déjà le cas pour les trois coffrets de la saison 1, l'éditeur Elephant Films semble avoir pu obtenir les masters utilisés par Timeless Media Group en 2010 pour le marché américain en réussissant à gommer la plupart du temps les dérives verdâtres de cette précédente édition (sauf pour certains épisodes aux couleurs sursaturées comme To Make this Place Remember). Le tout est dans l'ensemble fort bien restauré et au bon format 1.33 - 4/3. Certes ici encore, sur la totalité des épisodes contenus dans le coffret, quelques-uns s'avèrent un peu plus propres que d'autres (la copie de No Tears for Savannah s'avère pas exemple très inégale ; au contraire celles de A Killer in Town et Brother Thaddeus sont splendide), la compression a quelques ratés (toujours sur To Make this Place Remember ou lors des chevauchés dans Stopover in Western Town), des taches, lignes verticales et griffures persistent ici et là, certains plans ont moins bien que d'autres résisté à l'usure du temps - parfois en intérieur mais plus souvent des plans d'ensemble en extérieurs parmi lesquels il doit se trouver de nombreux stock-shots -, mais le confort de visionnage de l'ensemble reste globalement plus que satisfaisant avec sur certains gros plans une définition parfois impressionnante de précision. Du très beau travail ! Pour s'en rendre compte, il suffit d'aller jeter un oeil sur les captures à raison de huit par épisodes.

Son

Cinq épisodes de ce premier tiers de saison 2 ne sont proposés qu'en VOSTF. Ceux disposant de la VF ont leur titre français entre parenthèses dans la liste ci-dessus. Un ensemble vraiment très bien conservé, clair et souvent dynamique, même si des baisses d'intensité viennent se faire parfois entendre à raison d'environ une séquence par épisode et que sur certains épisodes comme No Tears for Savannah ou The Evil that Men do la bande son se fasse parfois sourde ou grésillante voire que la piste musicale soit durant quelques secondes un peu foireuse (It Takes a Big Man). Les VF d'origine font leur âge sans cependant qu'elles ne soient inaudibles, loin de là ! A signaler enfin que les sous-titres sont facultatifs - une aubaine pour les anglophiles -, qu'ils sont parfois un peu fantaisistes dans leur traduction sans que ce ne soit du tout rédhibitoire même s'ils rendent quelques phrases un peu obscures.

Suppléments

Et tout d'abord l'habituel remerciement à l'éditeur Elephant Films pour nous avoir offert la possibilité de pouvoir poursuivre cette magnifique série à travers une édition de très bonne qualité.

Comme supplément de ce 4ème coffret, on trouve avant tout une interview de Gary Clarke (12 min 37) qui se trouvait déjà sur les DVD américains : avec un réjouissant humour à froid, le comédien interprétant Steve revient avec lucidité sur son début de carrière ainsi que sur l'opportunité qu'il a eue de pouvoir faire partie du Virginien. Puis il narre une seule et unique anecdote de tournage, celle du premier jour où il a dû monter à cheval, lui qui n'en avait jamais fait contrairement à ce qu'il avait annoncé aux producteurs ; il fit ainsi ce jour-là son baptême d'équitation sous les yeux ébahis de ses partenaires chevronnés ! Grâce à son talent de conteur et à son humour pince-sans-rire, ce supplément s'avère tout à fait savoureux tellement cette histoire semble improbable. Puis Elephant Films nous propose un bonus surprise inédit - puisque non annoncé sur la jaquette - avec la participation d'un des spécialistes français des séries télévisées, à savoir Alain Carrazé dans un module synthétique et très intéressant pour découvrir la genèse, les coulisses et quelques anecdotes sur la série : Sur la piste du Virginien (14 min 03). Ajoutez à cela des bandes-annonces d'autres séries de l'éditeur : Alfred Hitchcock présenteChéri BibiAirport et enfin Opération vol. Un menu plutôt sympathique !

En savoir plus

Par Erick Maurel - le 26 août 2017