Menu
Test blu-ray

Rio Conchos

BLU-RAY - Région B
Sidonis / Calysta
Parution : 17 / 2 / 2020

Image

Dix ans après une première édition en DVD, Rio Conchos revient dans la collection western de Sidonis, cette fois pour un upgrade notable en Blu-ray. Bonne nouvelle, le film a été restauré en 4K, Sidonis reprenant le master édité en Allemagne, en 2017. Le rendu est tout à fait convaincant, avec des images d'une belle précision (trait fin et bon niveau de détail), d'une grande stabilité et d'une propreté totale. Les contrastes sont très équilibrés et la colorimétrie resplendit enfin : hormis le gain logique de définition, la palette de couleurs est la véritable plus-value de cette restauration qui permet à la photographie de retrouver enfin une grande partie de ses nuances, après un DVD terreux quasiment monochromatique. On revient de loin ! L'ensemble est fort bien saturé, peut-être un peu trop d'ailleurs : on notera des couleurs parfois un peu clinquantes et finalement trop flashy pour un rendu pellicule. Et malgré une luminosité (Gamma) tempérée durant une bonne partie du film, avec des hautes lumières sensiblement désaturées, ce nouveau transfert s'avère beaucoup plus fidèle. La texture argentique est respectée, avec un grain fin présent pratiquement en permanence. Malgré un débit vidéo pourtant très solide, l'image a subi un léger dégrainage, peu impactant dans l'ensemble mais qui est associé à un petite faiblesse d'encodage que les plus observateurs pourront parfois sentir dans les aplats (murs, étoffes) d'une manière infime. Sidonis propose malgré tout d'excellentes conditions de visionnage, dignes du support.

comparatif DVD Sidonis (2010) vs. Blu-ray Sidonis (2020) : 1 2 3 4 5 6 7

Son

La version originale est d'excellente facture, avec un mixage mono d'origine fidèlement restitué. L'ouverture est bonne, le rendu très détaillé, une présence affirmée des sons d'ambiance et des dialogues clairs, dans un ensemble totalement nettoyé : on ne relève pas de traces d'usure marquées, pas de sifflantes ni de saturations. La version française tient bien la route, malgré un spectre un peu plus couvert, une amplitude plus ténue et quelques sifflantes. Le rendu très propre reste tout à fait appréciable.

Suppléments

Le Blu-ray reprend les suppléments produits pour l'édition DVD de 2010 :

Présentation de Bertrand Tavernier (27 min - SD)
Le cinéaste cinéphile prend le temps d'évoquer Rio Conchos, un western qu'il apprécie et qui était "le film favori" de Gordon Douglas. Il revient sur le travail du réalisateur, parfois très inspiré comme durant le départ "très très fort" ou la séquence de la ferme qui bénéficie d'une grande qualité de mise en scène. Il signale une très belle musique "pré-Morricone" de Jerry Goldsmith, "un musicien immense", et fait une belle analyse de ce scénario très original, aux personnages bien écrits qui conservent leurs singularités et ne se transforment pas en symboles (les Mexicains ne représentent pas TOUS les Mexicains, par exemple). Les scénaristes n'épargnent pas non plus le héros, incarné par le puissant Richard Boone, dans l'un de ses meilleurs rôles. Tavernier parle également de la "conclusion noire" tournée dans "l'un des plus remarquables décors de l'histoire du western" et évoque brièvement le travail de Joseph MacDonald, "un des grands chef-opérateurs américains".

Présentation de Patrick Brion (11 min - SD)
L'historien et créateur du Cinéma de Minuit évoque d'abord Gordon Douglas, réalisateur touche-à-tout, très prolifique dans le western, et en profite pour glisser quelques mots sur l'un de ses préférés, La Maîtresse de fer. Brion resitue surtout Rio Conchos dans son époque, les années 60 où le genre est "en mutation". Défenseur du cinéma des grands studios, Brion dénonce l'affaiblissement des majors par la télévision et surtout une loi anti-trust qui a précipité leur déclin. Il ne regrette pas ce temps où les acteurs manquaient de charisme (on prenait "un peu n'importe qui") mais reconnaît que Richard Boone "écrase tout le monde" dans le film. Brion s'attarde un peu plus sur le personnage interprété par Edmond O'Brien, un colonel "qui vit dans un autre monde" et souhaite continuer une guerre qui s'est arrêtée en armant les Indiens...

Bande-annonce (2 min 59 - SD - non sous-titré)

En savoir plus

Taille du Disque : 31 010 172 676 bytes
Taille du Film : 28 270 897 152 bytes
Durée : 1:47:00.205
Total Bitrate: 35,23 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 29,86 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 29863 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1776 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1561 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
Subtitle: French / 0,016 kbps
Subtitle: French / 20,339 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 21 février 2020