Menu
Test blu-ray

Capitaine de Castille

BLU-RAY - Région B
ESC Editions
Parution : 10 / 4 / 2018

Image

Après "Hollywood Legend" et "Western Legend", ESC éditions continue d'explorer le catalogue de la Fox en inaugurant sa nouvelle collection "Epées de légende" avec cette luxueuse production de Darryl F. Zanuck et l'un des meilleurs films de Henry King. Capitaine de Castille a bénéficié d'une très belle restauration 2K, effectuée à partir des négatifs Technicolor (rouge/vert/bleu) parfaitement superposés grâce aux technologies numériques. Résultat : le trait est précis, sans contours colorés, et le niveau de détail demeure excellent (quels gros plans !). A l'exception de quelques rayures verticales tenaces, la copie a été totalement nettoyée et bien stabilisée. Les contrastes sont dans l'ensemble assez équilibrés, malgré certains plans aux noirs moins denses et parfois légèrement colorés. L'espace colorimétrique du film pourra sembler un peu particulier, avec des carnations à dominante rouge-orangé assez marquée : c'est une caractéristique typique de l'époque pour les films en couleurs de la 20th Century Fox qui utilisaient une pellicule à la pigmentation sélective, plus sensible à certaines teintes qu'à d'autres (ce fut aussi le cas pour un autre film de Henry King, Le Brigand bien-aimé, en 1939). Le rendu des couleurs, sur Capitaine de Castille, reste très impressionnant et surtout beaucoup plus fidèle à la photographie d'origine, plus nuancé et subtil que ce que l'on connaissait jusqu'à présent en DVD (cf. comparatif ci-dessous). Notez que le grain a été respecté, sans correction abusive et sans défauts d'encodage. Mais quelques brefs plans (par exemple autour de 33 min 57) possèdent une texture "inédite" où le grain semble glisser sur l'image, couler (littéralement) comme de l'eau. Un défaut très ponctuel sans doute inhérent à la restauration du film, révélateur des difficultés rencontrées par le laboratoire : l'état physique de la pellicule n'a pas toujours permis un rendu optimal.

comparatif DVD Wild Side (2010) vs. BR ESC (2018) :   1   2  3  4  5  6  7

Son

Malgré quelques sifflantes et des saturations régulières qui trahissent l'âge du film (71 ans tout de même !), la version originale garde une certaine efficacité. Le mixage détaillé conserve ses subtilités, les voix sont claires et les ambiances présentes. Un très léger souffle peut se faire entendre. La version française d'époque possède une ouverture beaucoup plus limitée. Les voix sont toujours claires, un peu nasillardes mais bien mises en avant. Le nettoyage de la piste a relégué à l'arrière-plan une sorte de souffle désagréable qui masque une partie des sons d'ambiance et se mélange à une musique parfois saturée. Mais on ne fera pas trop la fine bouche pour ce rendu sans doute limité par les techniques de doublage de l'époque et, surtout, par sa rareté. C'est déjà un bel effort de l'avoir proposé...

Suppléments

Présentation de Linda Tahir, la femme pirate (2 min - 1080i)
Les amateurs attentifs des suppléments DVD/Blu-ray reconnaîtront peut-être la comparse de Christophe Champclaux pour cette brève présentation, suffisamment générale pour pouvoir la découvrir avant le film, et qui rappelle un peu celles de La Dernière séance, mais sans le talent d'Eddy Mitchell. On pourra (ou pas) apprécier le charme de cette pirate sexy et le côté décalé du résultat.

Henry King, cinéaste de l'histoire (32 min - 1080i)
Les habitués de la collection western de Sidonis ne seront pas dépaysés puisqu'on retrouve Patrick Brion aux commandes de ce module "grand format", sobrement réalisé par Linda Tahir. L'historien et créateur du Cinéma de Minuit de France 3 revient sur le projet Capitaine de Castille, les grands noms d'abord pressentis (Joseph L. Mankiewicz, Linda Darnell, Fredric March) et l'"énorme" tournage au Mexique. Brion s'attarde surtout assez longuement sur la carrière de Henry King, "le plus grand cinéaste de la Fox, à l'époque du parlant", un "réalisateur passionnant" et encore trop sous-estimé. L'occasion d'aborder "la grande osmose cinématographique" avec son acteur fétiche, Tyrone Power, et de parler de ses films - plus ou moins connus - dont deux sortiront le mois prochain chez ESC. Nous en reparlerons...

En savoir plus

Taille du Disque : 46 006 694 939 bytes
Taille du Film : 38 014 236 672 bytes
Durée : 2:20:56.656
Total Bitrate: 35,96 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 29,97 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 29978 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1938 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1989 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 29,246 kbps
Subtitle: French / 1,495 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 8 mai 2018