Menu
Test blu-ray

Battement de coeur

BLU-RAY - Région B
Gaumont
Parution : 15 / 5 / 2019

Image

Après une première présentation au Festival Lumière de Lyon, en 2018, plusieurs films d'Henri Decoin arrivent enfin en Blu-ray, dont une belle salve dans la collection Gaumont Classique. Battement de coeur, qui fête cette année ses 80 ans, a été restauré par le laboratoire Eclair à partir de 3 générations d’éléments dont le rendu a été uniformisé au point d'être presque imperceptible (les dernières minutes sont, par exemple, plus marquées). Le négatif nitrate original étant pratiquement inexploitable en raison de moisissures et de décompositions très importantes (seuls 5 % ont été utilisés), la reconstruction du film a été complétée avec un marron nitrate (85 %) et un contretype safety (10 %). Scanné en 4K puis restauré en 2K, l'ensemble conserve une bonne facture, avec un trait assez fin. Le détail, souvent affaibli par la photographie pour le moins diffuse de Robert Lefebvre, reste d'un niveau très correct. On sent toutefois plusieurs passages assez doux, d'une qualité légèrement en retrait, facilement explicable après visionnage du supplément "Battement de coeur restauré" qui montre à quel point l'état des éléments photochimiques pouvait être dégradé : le résultat, immaculé et très stable, en est d'autant plus impressionnant. Les contrastes sont assez équilibrés, en tout cas conformes à l'étalonnage de la sortie en salle (qui possède son lot de plans aux noirs un peu trop clairs). Saluons enfin le soin apporté à l'éditeur pour un encodage du disque particulièrement efficace : aucun souci de compression à signaler et, surtout, grand respect du grain argentique. Ce ne fut pas toujours le cas par le passé et nous nous réjouissons que, depuis plusieurs mois déjà, les Blu-ray Gaumont soient désormais aussi soignés que ceux de leurs plus prestigieux confrères...

Son

La restauration sonore ne fut pas, non plus, très simple à gérer. Les éléments utilisés pour cette restauration, sans doute les meilleurs disponibles, ont conservé des défauts que le laboratoire L.E. Diapason n'a pu compenser. La bande-son possède en effet un léger souffle discret et surtout une ouverture assez limitée, notamment durant tous les passages musicaux qui apparaissent rapidement saturés. Les voix conservent heureusement une clarté suffisante, avec des sifflantes discrètes. On constate un bref passage plus marqué, autour de la 41ème minute, avec un spectre extrêmement réduit (et des basses fréquences presque effacées).

Suppléments

La dernière danse (57 min - 1080i)
Battement de coeur est accompagné des témoignages enrichissants et très complémentaires de Clara Laurent, biographe de Danielle Darrieux, et Didier Decoin, romancier et fils du réalisateur Henri Decoin. Ils livrent chacun une belle analyse du film, réécriture du mythe de Cendrillon dans une comédie inspirée du cinéma américain, et évoquent Danielle Darrieux, actrice, au "talent inné formidable" qui retrouve un personnage de rebelle, "une femme moderne" si rare dans le cinéma français de l'époque. Didier Decoin apporte, lui, un regard plus personnel sur son père, partage quelques souvenirs familiaux, par exemple sur son enfance (il se sentait presque vivre comme Tintin lorsqu'il suivait son père sur les tournages, parfois au bout du monde). Henri Decoin est largement évoqué, en particulier sur l'évolution de son travail après le séjour à Hollywood qu'il effectua quelques années auparavant, et qui influença durablement sa mise en scène. Le romancier se souvient également d'un Henri Decoin amoureux des femmes, raconte sa relation post-mariage avec Danielle Darrieux (il était "complètement séduit" et lui vouait "une admiration sans borne") ou explique ses tendances politiques, sa recherche d'un progrès social qui inspira la confrontation de classes de Battement de coeur, un film qui lui ressemble...


Battement de coeur restauré (2 min - 1080p)
Un avant/après restauration où l'on peut constater que le travail de nettoyage n'a pas toujours été simple, à partir d'une pellicule particulièrement dégradée.

Bande-annonce restaurée (3 min 27 - 1080p)


En savoir plus

Taille du Disque : 43 079 474 883 bytes
Taille du Film : 26 049 361 920 bytes
Durée : 1:37:03.833
Total Bitrate: 35,78 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 29,97 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 29975 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1885 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1815 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 35,270 kbps
Subtitle: English / 28,609 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 10 juin 2019