Révélations (Michael Mann - 1999)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48559
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

julien wrote:Je ne trouve pas.
OK super.
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Post by Colqhoun »

julien wrote:Je ne trouve pas.
Tu te trompes.
"Give me all the bacon and eggs you have."
takezo
Réalisateur
Posts: 6140
Joined: 16 May 03, 15:23
Location: East Coast

Post by takezo »

NotBillyTheKid wrote:Il filme un journaliste télé (existant) cherchant une vérité que lui, réalisateur, dévoile (après coup). Il est obligé de mélanger la forme de la fiction (sur des faits réels & a posteriori), et la forme journalistique (dans une reconstition fiction et un temps "réel"). Ces aller-retours sont très bien exploités.
Et plus de cette narration fluide malgré sa complexité dont tu parles, je trouve que c'est sans doute la realisation la plus expérimentale de Mann. Avec cette façon de filmer ses personnages de dos, cette camera en perpetuelle mouvement, ces choix de cadres et de points de vue qui sondent en permanence les interrogations et les doutes de ses heros. Un régal.
The gospel was told, some souls it swallowed whole
Mentally they fold, and they eventually sold
Their life and times, deadly like the virus design
But too, minute to dilute, the scientist mind.
Wu.
Aragorn Elessar
Accessoiriste
Posts: 1938
Joined: 17 Apr 06, 13:18

Re: Notez les films d'août 2008

Post by Aragorn Elessar »

Révélations : 8/10

Un sujet intéressant mais pas des plus palpitants. Le scénario s'en tire donc très bien, de même que la réal' pour faire en sorte qu'on ne s'ennuie jamais (bon j'ai pas été souvent dans l'extase non plus, hein). Par contre c'est bien dramatisé et fictif comme précisé à la fin, l'émission en réalité n'a pas été diffusée apparemment. Les acteurs sont tous très bons. Mann nous offre quelques excellentes séquences (le vieux journaliste qui se rend compte qu'on l'a censuré et qui se met à gueuler ; le plan où Crowe se rend compte de la vue qu'avait sa compagnie sur la chambre où s'est déroulé la première rencontre avec Pacino ; le plan où le papier peint en arrière-plan change pour devenir un jardin où jouent ses petites filles). Et puis aussi, malheureusement, Mann - comme dirait l'autre - ne s'étouffe pas toujours avec la subtilité : le pathos parfois bien présent, et ce chant en fond sonore qui en rajoute une couche souvent, et puis ce plan finale je-me-la-raconte carrément déplacé.
Image
Si la vie réelle est un chaos, en revanche une terrible logique gouverne l'imagination.
Ôtez le mensonge vital à un homme moyen, vous lui ôtez le bonheur, du même élan.
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15630
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Notez les films d'août 2008

Post by Watkinssien »

Je te trouve sévère.

En s'inspirant d'une histoire authentique avec des personnages principaux qui ont réellement existés, Michael Mann va nous raconter un thriller d'une crédibilité à toute épreuve tout en poussant l'expérimentation dans tous les domaines de mise en scène.

The Insider est ce que l'on appelle un "film-dossier". Un récit qui relate avec précision les péripéties d'une affaire de dénonciation importante. Tout y est évoqué, les limites des clauses de confidentialité, l'argent légal qui sert à droguer les consommateurs, les dangers de la chimie, les relations entre entreprises de tabac et la télévision.

Le film, pourtant, montre deux combats. Dans un premier temps, celui de Jeffrey Wigand (Russell Crowe), brillant scientifique qui s'est rendu compte que quelque chose n'aller pas dans la firme de tabac dans laquelle il travaille. Il se fait virer, se fait menacer, subit des pressions psychologiquement très dures. Mann suit son parcours privé plus que professionnel, pourtant. Ce choix narratif donne au film la puissance émotionnelle qu'il contient. Loin de sentimentaliser le drame, les séquences conjugales ou parentales de Wigand dénotent encore plus fortement la terreur et l'injustice que subit cet homme.
Dans un second temps, nous avons Lowell Bergman (Al Pacino), le journaliste d'investigation intègre, qui contacte Wigand pour une affaire moindre jusqu'à ce qu'il se rende compte que le scientifique a la trouille. Dès lors, le spectateur peut croire que sa lutte est de convaincre Wigand de témoigner contre les firmes de tabac, pour finalement s'apercevoir que sa véritable bataille est de contrer les dirigeants de la chaîne de télévision pour qu'il diffuse le témoignage. Devant l'énormité de la situation, les chaînes ont peur et veulent entériner ces révélations trop importantes.

Ce qui rend le film prodigieux, c'est bien évidemment la manière dont Michael Mann s'affranchit du classique thriller politique par le biais de son langage cinématographique. Il a autant de talent lors des séquences importantes pour le déroulement de l'affaire, que lors des séquences "entre". Et c'est là que le film gagne en singularité. Ces petits moments sont souvent bien plus forts, plus bouleversants. La caméra épaule resserre l'action sur les mouvements des corps (que ce soit un corps qui tombe ou un clignement de paupière) mais également sur les mouvements de la pensée, aidé pour cela par la musique sublime de Lisa Gerrard (quelle voix ) et Pieter Bourke, qui parcourt les visages désincarnés.

The Insider est une oeuvre extraordinaire, haletante, captivante, belle.
Et louons la perfection de l'interprétation et en particulier le tandem Al Pacino / Russell Crowe, époustouflant.
Image

Mother, I miss you :(
Aragorn Elessar
Accessoiriste
Posts: 1938
Joined: 17 Apr 06, 13:18

Re: Notez les films d'août 2008

Post by Aragorn Elessar »

Nan mais je le trouve bien. Pas un chef œuvre pour moi, mais très bon. :wink:
Image
Si la vie réelle est un chaos, en revanche une terrible logique gouverne l'imagination.
Ôtez le mensonge vital à un homme moyen, vous lui ôtez le bonheur, du même élan.
mannhunter
Laspalès
Posts: 16308
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Notez les films d'août 2008

Post by mannhunter »

Watkinssien wrote:The Insider est une oeuvre extraordinaire, haletante, captivante, belle.
et pour beaucoup le meilleur film de Michael Mann. :wink:
pol gornek
chat gratte !
Posts: 5072
Joined: 21 Feb 05, 12:32
Location: Devant la petite lucarne

Re: Notez les films d'août 2008

Post by pol gornek »

Watkinssien wrote:Je te trouve sévère.
Il a quand même mis 8 sur 10, c'est pas mal comme note ! :o
Le public qui grandit devant la télé affine son regard, acquiert une compétence critique, une capacité à lire des formes compliquées. Il anticipe mieux les stéréotypes et finit par les refuser car il ne jouit plus d'aucune surprise ni curiosité, les deux moteurs de l'écoute.Il faut donc lui proposer des programmes d'un niveau esthétique plus ambitieux. La série télé s'est ainsi hissée, avec ses formes propres, au niveau de la littérature et du cinéma. (Vincent Colonna)
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23393
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Notez les films d'août 2008

Post by AtCloseRange »

pol gornek wrote:
Watkinssien wrote:Je te trouve sévère.
Il a quand même mis 8 sur 10, c'est pas mal comme note ! :o
Pour Watkinssien, 8, c'est sévère :mrgreen:
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15630
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Notez les films d'août 2008

Post by Watkinssien »

:lol:

Non, je voulais dire dans ses propos !
Image

Mother, I miss you :(
mannhunter
Laspalès
Posts: 16308
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: REVELATIONS

Post by mannhunter »

mannhunter
Laspalès
Posts: 16308
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Révélations - The Insider (Michael Mann, 1999)

Post by mannhunter »

The_Thing
Assistant(e) machine à café
Posts: 184
Joined: 14 Nov 08, 23:09

Re: Révélations - The Insider (Michael Mann, 1999)

Post by The_Thing »

Bon y'a pas un topic sur The Keep quelque part parce que Mann n'a pas attendu The Insider pour faire des chefs-d'oeuvre. J'ai l'impression que pour pas mal de gens dans sa filmo ce film magnifique et mutilé est une sorte de mouton noir.
mannhunter
Laspalès
Posts: 16308
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Révélations - The Insider (Michael Mann, 1999)

Post by mannhunter »

The_Thing wrote:Bon y'a pas un topic sur The Keep quelque part parce que Mann n'a pas attendu The Insider pour faire des chefs-d'oeuvre. J'ai l'impression que pour pas mal de gens dans sa filmo ce film magnifique et mutilé est une sorte de mouton noir.
http://www.dvdclassik.com/forum/viewtop ... sse#p82944

:wink:
The_Thing
Assistant(e) machine à café
Posts: 184
Joined: 14 Nov 08, 23:09

Re: Révélations - The Insider (Michael Mann, 1999)

Post by The_Thing »

Merci Manhunter et hop hop hop . :wink: