Menu
Test dvd

Violence à Jericho

DVD - Région 2
Sidonis / Calysta
Parution : 24 / 8 / 2010

Image

L'éditeur a placé un message d'avertissement avant que le film se lance disant en substance que la copie proposée n'était pas exempte de défauts. Et effectivement, sans aucune restauration, elle s'avère faire son âge, vraiment très sale. En plus des très nombreux scratchs divers et variés griffant et striant l'image, la colorimétrie est dans l'ensemble assez terne - même si certaines séquences paraissent avoir retrouvé leur éclat originel - et la définition se révèle plutôt moyenne. Le confort de visionnage pourra néanmoins sembler honnête à condition d'être prévenu de ces défauts et d'une compression aléatoire, surtout au début où les effets de peigne se mettent de la partie et se remarqueront à partir de certains lecteurs (pas du tout avec d'autres). Seulement - et pour certains ce "détail" sera logiquement rédhibitoire surtout à une époque où le parc de téléviseur 4/3 doit être tombé très bas - le film nous est présenté certes au bon format cinémascope mais en 4/3 au lieu de 16/9, ce qui aboutit à un petit rectangle au milieu de votre écran à moins que vous ne zoomiez en perdant non seulement de la définition mais également les sous-titres qui ont été placés très bas. Cela dit, il n'y a pas tromperie sur la marchandise puisque le fait que le film soit proposé en 2.35 - 4/3 était bien précisé sur la jaquette. Le DVD date maintenant de plusieurs années ; il n'y a pas de soucis à se faire pour les galettes numériques plus récentes puisque quasiment tous les films sont désormais proposés en 16/9 y compris ceux en 1.37 (au format respecté bien évidemment, il est nécessaire de le repréciser).

Son

Deux pistes sonores sont au programme, la version française d'origine ainsi que la version originale, la première peu reluisante, la seconde plutôt bien conservée. Une fois n'est pas coutume, contrairement à 95 % des DVD de la collection, vous pourrez sur celui-ci changer à la volée les langues et les sous-titres, ces derniers étant cette fois débrayables et donc facultatifs pour les anglophiles. Une bonne chose !

Suppléments

Deux suppléments sur ce DVD : la présentation de Patrick Brion (6 min 51) ainsi qu'un portrait de Dean Martin par Jean-Claude Missiaen (20 min 07). Patrick Brion nous parle surtout de ce cinéaste assez méconnu qu'est Arnold Laven ainsi que des principaux comédiens, nous disant aussi en quoi le film lui semble non pas réussi mais tout du moins curieux. Le module de Missiaen n'est composé que d'une successions de photos, de longs extraits de Violence à Jericho venant s'intégrer à 3 ou 4 reprises sans aucun rapport avec ce que nous dit le cinéaste-historien ; en gros sur 20 minutes, on se retrouve quasiment avec 10 minutes d'extraits du film présent sur le DVD. On se demande parfois ce qui passe par la tête des réalisateurs de ce genre de suppléments dont on pourrait largement se passer !

Par Erick Maurel - le 13 mai 2017