Menu
Test dvd

Taza, fils de Cochise

DVD - Région 2
Sidonis / Calysta
Parution : 24 / 8 / 2010

Image

Au sein de la désormais indispensable collection Westerns de légende, Taza, fils de Cochise aura été une cuvée plus que moyenne de l’éditeur Sidonis. Contrairement à l’édition américaine, l’éditeur français a privilégié la copie 1.37 qui, au vu des comparatifs image par image, serait bien plus satisfaisante niveau cadrage en nous proposant bien plus d’image en haut et en bas du cadre. Car a priori, et contrairement au format 2.0 indiqué sur Imdb, comme de nombreux films de l’époque (et d’autant plus qu’il a été tourné en 3D) Taza, fils de Cochise aurait été filmé en plusieurs formats. Ce n’est donc pas de ce côté-là que le bât blesse mais au niveau de l’état de la copie qui s’avère ici très sale, très abimée (quelques lignes verticales peu discrètes) et ayant viré vers une teinte rosâtre que le chef opérateur n’aurait probablement guère appréciée. Un ensemble plus de toute première fraîcheur et même assez terne.

Son

Au niveau du son, on note la présence d’une version française qui semble être d’origine, très claire en tout cas et plutôt pas trop mal doublée, ainsi que d’une version originale sous-titrée d’assez bonne qualité elle aussi, sans souffle intempestif.

Suppléments

Comme suppléments, on trouve les traditionnelles présentations par Patrick Brion (8 min) et Bertrand Tavernier (19 min). Chose cocasse dans l’affaire, c’est Tavernier qui est obligé de nous apprendre que Taza, fils de Cochise est un des westerns préférés de Brion car ce n’est pas grâce à la présentation du film de Sirk par ce dernier que nous aurions pu le deviner. Autrement, comme habituellement, voilà deux présentations qui se complètent à merveille, Patrick Brion ne se montrant pas avare en anecdotes sur le tournage et sur les participants au film, Tavernier versant de son côté plus facilement dans l’analyse. Un duo qui fonctionne admirablement et dont nous ne sommes pas prêts de nous lasser.

Par Erick Maurel - le 1 décembre 2012