Menu
Test dvd

Qui est le Traître ?

DVD - Région 2
Sidonis / Calysta
Parution : 8 / 1 / 2013

Image

Le western de Nathan Juran nous est proposé au sein d'une copie au bon format (contrairement à ce qui est indiqué sur la jaquette, il s'agit bien d'un film en 1.37), relativement propre et bien définie. Même si le Technicolor aurait tendance à tirer sur le rouge, cela n'est  en rien rédhibitoire. Nous pouvons donc découvrir ce beau western dans de très bonnes conditions, d'autant que la compression est également plutôt réussie.

Son

Seule la VOST est présentée ici ; elle contient un peu de souffle dans un ensemble très satisfaisant. Les voix sont claires et la plaisante musique correctement mise en valeur.

Suppléments

Pour suppléments, outre les traditionnelles bande-annonces et galerie de photos, on trouve une présentation du film de 6 minutes par Patrick Brion qui réaffirme la très haute estime dans laquelle il tient le comédien Audie Murphy, mais sans dire malheureusement grand chose sur le film, s'attardant un peu plus longuement sur la carrière de Nathan Juran. Le même Brion trace un rapide portrait de l'acteur dans un autre module d'à peu près la même durée, déjà présent sur d'autres titres de la collection. Ces deux suppléments complémentaires permettent d'en savoir plus sur ce comédien finalement peu connu. Doit-on en revanche longuement s'étendre sur le dernier bonus, un "documentaire" de 2004 d'une durée de 25 minutes intitulé pompeusement Histoire du western ? Financé par le CNC pour une diffusion sur TPS Cinéma, on espère seulement que les auteurs n'ont pas été trop rémunérés pour avoir pondu une telle ineptie (pour rester poli). Clichés, contre-vérités et raccourcis à gogo pour un documentaire dont l'amateurisme ainsi que la laideur visuelle et sonore ne pourront qu'énerver tout amateur de western. Bref, à fuir impérativement ! On se consolera en se disant qu'aucun néophyte n'achètera un western avec Audie Murphy et du coup ne risquera pas de tomber sur ce truc imbuvable, mais on aimerait néanmoins connaître la motivation du CNC et de Calysta pour avoir produit et proposé un document qui va à l'encontre de leur mission puisqu'il pourrait dégouter quiconque de voir un seul western !

Mais n'accablons pas plus Calysta (il suffit de ne pas regarder le bonus) et félicitions une fois encore Alain Carradore et son équipe de nous dénicher de telles raretés et de poursuivre une telle collection de westerns qui est unique au monde !

Par Erick Maurel - le 23 janvier 2013