Menu
Test dvd

La Chevauchée des bannis

DVD - Région 2
Wild Side
Parution : 6 / 7 / 2010

Image

Le film était déjà sorti en zone 1 chez MGM avec une version française mais sans sous-titres français. Il était donc nécessaire dans nos contrées qu’un éditeur s’en occupât, et c’est Wild Side qui a eu la bonne idée de le faire pour le deuxième volume de leur prestigieuse collection Classics Confidential. Il s’agit d’un somptueux objet, car le DVD est inclus dans un magnifique boîtier-livre en carton fort de quelques 80 pages richement illustrées.
Sachant que le contenu est aussi classieux que le contenant, les amoureux de ce film devraient être aux anges. Après un rapide comparatif, la copie semble être quasiment la même que celle utilisée pour le zone 1 : à savoir bien contrastée, bien définie et d’une belle propreté, sans quasiment aucune salissure intempestive venant rayer la pellicule. La compression de l’éditeur se révélant très bien gérée ; on peut aisément le vérifier lors des séquences finales en extérieur dans le brouillard et dans la neige : rien de plus difficile à compresser que ces éléments et pourtant il faut bien se rendre à l’évidence que le travail effectué ne saurait souffrir d’aucun reproches. Le confort de visionnage est ainsi quasi parfait.

Son

L’éditeur nous propose la version française d’origine et la version originale sous titrée, toutes deux d’excellente qualité sans spécialement de souffle ni de grésillements ou autre pollutions sonores d’aucune sorte.

Suppléments

Les suppléments achèvent de justifier pleinement le prix des sorties de cette collection (en espérant qu’elle aura le succès qu’elle mérite). Certains se contenteront de la ressortie probable de ces films en édition simple ; en revanche, ceux qui souhaitent tout savoir sur les œuvres qu’ils chérissent ne pourront pas se défiler tellement leurs attentes seront comblées ! Commençons par Noir comme neige, écrit par le journaliste cinéphile de Libération et du Monde, Philippe Garnier. Malgré mes quelques petits désaccords avec ses jugements dans les pages de présentation du début concernant la carrière du cinéaste (mais j’ai résumé mon sentiment sur l’ensemble de l’œuvre dans le cours de ma chronique), ce livre d’accompagnement inédit me semble non simplement passionnant mais indispensable ! Les anecdotes et les analyses se partagent équitablement l’ensemble, le film est décortiqué de long en large sans jamais sombrer dans l’analyse absconse, et le tout splendidement illustré. Au sein de ce texte, on trouve un document tout à fait captivant : la première mouture d’un scénario tout autre que Philip Yordan avait écrit à partir du même roman un an auparavant. On aurait d’ailleurs souhaité le voir réalisé aussi tant ce script aurait donné un tout autre film ; ce dernier se serait passé non pas dans le Wyoming mais au Texas à la frontière mexicaine, la majeure partie de l’action se déroulant à bord d’un bateau à roue. La vedette en aurait été Clark Gable dans le rôle finalement tenu par Burl Ives. Tout le reste est à l’avenant, jamais un texte n’avait été aussi complet sur ce western.

Autrement, nous trouvons aussi regroupées en plus de six minutes quelques extraits de conversation qui eurent lieu en 1999 entre André De Toth et Patrick Francis, les deux mêmes s’étant lancés dans le périlleux exercice du commentaire audio que l’on a la chance de pouvoir trouver sur ce DVD. Une fois que vous aurez lu le livre de Philippe Garnier et après avoir suivi ce commentaire audio tout aussi captivant, Day of the Outlaw n’aura plus aucun secret pour vous. Il est clair que ceux qui ne supportent pas les "spoilers" devront éviter de commencer par ces documents et visionner le film en priorité. Et ce n’est pas fini puisque Bertrand Tavernier, grand admirateur du film, nous en fait la dithyrambe durant pas moins de 26 minutes avec sa passion communicative habituelle. Enfin on peut encore trouver une filmographie sélective du cinéaste, ainsi qu’une galerie de photos assez conséquente même si la plupart de ces dernières se retrouvent dans le livre de Garnier.

Bref, pour résumer en deux mots ce qu’il faut penser de cette édition : un must ! Cependant, rappelons qu’il n’existe aucune édition ici ou ailleurs d’un autre chef-d’œuvre du cinéaste, sa dernière coopération avec Randolph Scott, The Bounty Hunter qui ferait aussi très bien dans un coffret regroupant les sept films de cette géniale collaboration. Avis aux éditeurs !

Par Erick Maurel - le 1 juillet 2010