Menu
Test blu-ray

Rocco et ses frères

BLU-RAY - Région B
TF1 Vidéo
Parution : 22 / 11 / 2016

Image

Après une édition espagnole sortie l'an passé et un Blu-ray anglais disponible depuis le mois de mars, cette très belle restauration 4K de Rocco et ses frères arrive enfin en France. Initiés par la Cinémathèque de Bologne, avec le soutien financier de la Film Foundation et TF1 Droits Audiovisuels (entre autres), les travaux ont été réalisés aux laboratoires de l'Immagine Ritrovata à partir du négatif original. Pour pallier une trop grande dégradation de certaines parties du négatif (des moisissures, notamment), on a utilisé un contretype positif d'époque. Les transitions d'une source à l'autre, très ponctuelles, sont très bien gérées puisque pratiquement invisibles. Au pire remarque t-on quelques rares et brefs plans au détail plus limité (hormis ceux nécessitant un trucage, comme le générique, les intertitres ou les fondus). Notez que le film est présenté dans sa version la plus complète, celle qui fut présentée au Festival de Venise en 1960 et qui n'a probablement jamais été vue ainsi depuis. Deux séquences censurées après cette première projection ont été réintégrées ; un troisième élément, une scène supprimée de la dernière bobine, a été retrouvé sur la copie de première génération. Enfin, c'est Giuseppe Rotunno, le directeur de la photographie du film, qui a supervisé l'étalonnage en se référant à la copie vénitienne.

Le scan 4K offre une image précise, détaillée, d'une grande stabilité et complètement nettoyée (seuls subsistent deux ou trois poils flous). Le grain fin, plutôt homogène, n'a pas été atténué par des filtrages numériques. Fidèlement restitué, il donne à l'ensemble une subtile patine argentique. La gamme de gris reste très belle dans les scènes de jour mais nous émettrons quelques nuances concernant les scènes d'intérieur ou de nuit qui possèdent un contraste plus discutable. Comme le laboratoire Eclair en France, les techniciens de l'Immagine Ritrovata ont fait le choix de restituer le plus fidèlement possible l'image projetée en salle, avec un maximum de nuances dans les noirs. Le rendu du contraste pourra paraître trop clair pour certains, avec des noirs un peu trop laiteux (cela se joue vraiment à peu de choses), et des zones d'ombres un peu vides qui rendent les éventuels défauts d'encodage beaucoup plus visibles. Ils sont heureusement infimes et très discrets malgré la durée conséquente du film.

Un rapide comparatif avec la précédente édition du film en DVD :

comparatif 1                     comparatif 2                      comparatif 3                       comparatif 4

Son

La version originale a également été restaurée pour un résultat extrêmement propre et aussi subtil que possible. Le mixage bénéficie d'une belle dynamique et, mis à part quelques sifflantes ponctuelles et un très léger souffle, le passage du temps ne se remarque pas. La version française n'est pas si loin derrière, avec un spectre toutefois plus resserré mais assez efficace. Les sifflantes et les saturations sont un peu plus marquées (surtout pendant les combats de boxe) mais l'ensemble reste très propre, sans souffle apparent. Précisons enfin que les scènes censurées réintégrées, qui n'ont jamais été doublées pour une exploitation en France, sont proposées en version originale sous-titrée.

Suppléments

Le chef-d'oeuvre de Luchino Visconti intègre donc la collection Héritage de TF1 vidéo (espérons, au passage, que nous n'aurons pas à patienter une année entière avant que d'autre titres enrichissent la collection). Rocco et ses frères est présenté dans un digibook comprenant le film en Blu-ray et DVD. Il est agrémenté d'un livret d'une quarantaine de pages, un très beau texte de Vincent Lebrun, ancien de Starfix et du Journal du cinéma de Canal+, désormais réalisateur. Lebrun synthétise avec passion les nombreuses qualités de Rocco et ses frères, considéré comme "un tournant dans le cinéma italien". Il analyse le style de Luchino Visconti (le "peintre des vaincus", au "cinéma baroque et passionnel") qui établit, par sa mise en scène réaliste et expressionniste, une rupture avec le néo-réalisme. Lebrun décortique les thématiques de l'oeuvre et de ses personnages qui illustrent l'opposition entre le Sud rural et le Nord industriel ("une greffe qui ne se fait pas"). Il revient bien évidemment sur le casting, d'Annie Girardot ("femme fatale fragile et émouvante") à Alain Delon, un "candide romantique" dans l'un de ses premiers grands rôles.

Le Blu-ray étant uniquement consacré au film, un second DVD est, lui, dédié aux nombreux suppléments, dont une partie a été éditée par Eureka en Angleterre, au printemps dernier.

Alain Delon - Luchino Visconti : la rencontre (42 min)
A travers les analyses et les récits croisés de Laurence Schifano (biographe de Visconti) et Olivier Rajchman (biographe de Delon que nous voyons régulièrement dans certaines éditions Pathé), Jérôme Wybon revient sur le projet Rocco et ses frères et la place du film au sein des deux carrières. Un supplément bien mené, foisonnant de détails.

Extraits de l'émission Le Masque et la plume (9 min)
La célèbre émission de radio recevait Luchino Visconti en mars 1961. L'éditeur a l'excellente idée de créer ici une sorte de commentaire audio du réalisateur grâce à diverses interventions illustrées par des images du film. Dans un français parfait, Visconti répond aux critiques de l'émission, explique certains de ses choix. Un beau document.

Les coulisses du tournage (21 min)
Produit en 2003, un récit du tournage de Rocco et ses frères, avec un peu d'analyses, le tout illustré de scènes du film et agrémenté des confidences de Claudia Cardinale.

Luchino Visconti (61 min - 4/3)
Sans doute inédit en France, ce très bon documentaire italien, réalisé par Carlo Lizzani en 1999, revient sur la carrière de Visconti, à la fois au cinéma mais aussi au théâtre, un parcours rarement évoqué avec autant de précision dans un documentaire. Il en ressort un portrait de l'homme autant que de l'artiste, à travers les interviews de ses acteurs (Massimo Girotti, Vittorio Gassman ou Burt Lancaster) ou de ses collaborateurs (la scénariste Suso Cecchi d'Amico, etc.).


Entretien avec Giuseppe Rotunno (27 min - 4/3)
Interrogé par Carlo Lizzani en 1999, le directeur de la photographie de Rocco et ses frères revient sur sa longue carrière, qui suit de près celle de Luchino Visconti. Un document produit pour le Musée National du Cinéma italien.

On termine cette belle édition par la bande-annonce originale (3 min 15 - VOST)

En savoir plus

Taille du Disque : 47 946 538 108 bytes
Taille du Film : 47 145 621 504 bytes
Durée : 2:58:42.875
Total Bitrate: 35,17 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 29,97 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 29979 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1564 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: Italian / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1559 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 26,295 kbps
Subtitle: French / 0,549 kbps
Subtitle: French / 35,971 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 19 décembre 2016