Menu
Test blu-ray

Les Desperados

BLU-RAY - Région B
Sidonis / Calysta
Parution : 12 / 4 / 2019

Image

Désormais bien lancé dans les sorties HD, Sidonis propose pour une première mondiale en Blu-ray Les Desperados, précédemment édité en DVD en 2016. Il s'agit de la dernière restauration en date, sans doute basée sur le scan qui a servi pour le DVD sorti en 2005 aux Etats-Unis. La source HD a, depuis, été nettoyée, stabilisée, mais conserve l'étalonnage froid et un peu terne du DVD. Cette restauration est surtout basée sur une copie photochimique tirée à partir des négatifs Technicolor, et non scannée directement des négatifs : une nuance qui implique un résultat imparfait puisque les matrices du Technicolor n'ont pu être idéalement alignées. La qualité du piqué s'en trouve régulièrement affaiblie, tandis que des contours colorés (verts, essentiellement) apparaissent de manière récurrente. Heureusement, le niveau de détail reste très correct, les contrastes conservent un certain équilibre (les noirs étant parfois un peu clairs dans les scènes de nuit) et le grain a été conservé. Des conditions très honorables à défaut d'être optimales...

comparatif DVD Sony (2005) vs. Blu-ray Sidonis (2019) :   1   2   3   4   5   6

Son

La version originale est de bonne facture. Malgré un très léger souffle qui sera remarqué surtout dans les silences, le mixage bénéficie d'une belle ouverture et d'une bonne restitution des détails. Les voix sont claires, parfois un peu sifflantes. Le doublage français n'est pas celui proposé en 1947, lorsque le film est sorti après-guerre. L'éditeur propose un doublage assez récent, effectué dans les années 80 ou 90 : on reconnait les voix de Frédérique Tirmont ou Jean-Pierre Leroux. Les voix cristallines dénotent sensiblement avec le reste de la bande-son (musique et bruitages), mais c'est le prix à payer pour satisfaire les allergiques de la VO...

Suppléments

Présentation de Bertrand Tavernier (14 min - 1080i)
Le cinéaste parle des Desperados, western "extrêmement plaisant" dont il note les nombreux efforts pour contrebalancer le point de départ archétypal : rythme soutenu, dialogues inspirés, décors luxueux, visuellement travaillé, "l'un des plus beaux films en Technicolor de l'époque". Tavernier souligne les moments de comédie ou certaines images cocasses (les chefs indiens, discrets spectateurs du bal), remarque que l'écriture des scènes favorise davantage Glenn Ford que Randolph Scott. Concernant le casting, il parle des personnages féminins et évoque surtout Edgar Buchanan, "pilier du western" qui montre ici une véritable intelligence de jeu, une inventivité par rapport à son personnage de "stéréotype ambulant"...

Présentation de Patrick Brion (8 min - 1080i)
Le créateur du Cinéma de Minuit revient avec enthousiasme sur Les Desperados, succès programmé de la Columbia en ce début des années 40. Le studio, jusque-là peu présent dans le western, s'y engage avec de gros moyens, une belle reconstitution et pour la première fois des images en couleurs ! Brion revient sur l'équipe de tournage qui, autour de Glenn Ford, l'acteur montant, annonce de futures et prestigieuses collaborations : Randolph Scott croise pour la seconde fois le producteur Harry Joe Brown, et Budd Boetticher, leur futur réalisateur, est ici second assistant.

On trouve enfin une galerie d'affiches et de photos (1 min - 1080i) ainsi qu'une bande-annonce des futures sorties de l'éditeur.

En savoir plus

Taille du Disque: 27 922 699 724 bytes
Taille du Film : 21 676 019 712 bytes
Durée : 1:26:51.206
Total Bitrate: 33,28 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 27,20 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 27205 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 2022 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 2091 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 0,000 kbps
Subtitle: French / 36,038 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 24 mai 2019